Biographie

Katinka BOCK est née en 1976 à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne. Elle vit et travaille à part égale à Paris et à Berlin.

Qu'elle intervienne dans le paysage et les espaces urbains ou qu'elle conçoive des formes, objets ou installations pour des espaces intérieurs, Katinka Bock inscrit toujours son travail en lien avec le contexte et le territoire dans lequel elle travaille. Son intérêt se porte particulèrement sur l'espace de la cité et du politique, un espace défini par et pour une communauté humaine, pétri d'usages, de symboles et d'histoire. Dans ces interstices, elle explore la dimension poétique de l'espace public, et a contrario, ouvre les espaces intérieurs des lieux dans lesquels elle expose, en créant des résonances inattendues avec l'environnement extérieur.

Son intérêt pour les sciences humaines, la physique et les mathématiques nourrit également ses œuvres. Katinka Bock présente volontiers des réminiscences sous l’aspect d’empreintes, frottages, pliages, ou encore de flaques d’eau sur le sol des lieux d’exposition. Ses œuvres, révélant la temporalité du processus créatif, agissent comme les témoins d’une forme de stase, ou peut-être d’une intériorisation d’actions. Katinka Bock s’expose au risque de ne pas maîtriser entièrement l'évolution de l'œuvre, d’ignorer quelles traces de la version précédente seront encore visibles et quel aspect l’objet revêtira en fin de compte. Ce défi est intrinsèque au travail, sachant que toute oeuvre résulte de processus et de décisions multiples où le hasard a aussi son mot à dire. Il faut entendre cela comme un refus de la forme maitrisée, où l'introduction de ces processus (pouvant être poétiques, parfois même humoristiques) mais aussi l'intégration de l'échec sont véritablement constitutifs de l'oeuvre.

Lauréate du prix de la Fondation Ricard en 2012 et de la Villa Médicis pour l'année 2012/2013, elle a récemment exposé à la Henry Art Gallery à Seattle (USA), au MAMCO à Genève (Suisse), à KIOSK à Gand (Belgique), au MUDAM au Luxembourg et finit une résidence aux Laboratoires d'Aubervilliers (France) par une exposition reliant l'espace public aux espaces d'exposition. 

Dernière mise à jour le 24 septembre 2015