MALS, 50 ans de peintures

Exposition
Arts plastiques
La Mals - 25601 Sochaux

De grands noms sont passés dans ses murs, sur scène, mais aussi dans les salles d'exposition. Comment raconter une histoire que l'on a pas vécue ? L'exposition qui commémore aujourd'hui les 50 ans d’existence de la Mals, n'est qu'une histoire parmi d'autres, celle que se raconte une personne qui n'a pas vécu les années fastes, mais en ressent les échos et découvre au détour d'un bureau, d'une salle de réunion ou d'un couloir, des oeuvres.

Il est loin le temps ou Jean-Pierre Bretegnier voyait dans les années 1984 s'accrocher dans la salle du conseil les premières oeuvres acquises, elles ont maintenant envahi tout le bâtiment, on attend que sa prophétie de musée d'art contemporain pour Sochaux se réalise. Bien sûr différentes pratiques plastiques ont été proposées aux visiteurs : de la tapisserie, des arts décoratifs, du vitrail ou encore l'exploration des pratiques issues des arts premiers, mais nous retiendrons la peinture qui marque particulièrement et ancre la collection de la Mals dans l'histoire, qui fut mouvementée, pour ce médium, dans le courant des années 70 et 80, entre mort annoncée et résurrection, tel le phénix elle renait dans le désir des créateurs.

Aujourd'hui, nombre de jeunes artistes continuent à explorer ses possibilités, nous en avons quelques exemples dans cet accrochage. Toutes les oeuvres de la collection ne sont pas présentes, les trois salles n'y suffiraient pas. Nous avons opté pour un accrochage en affinité, de thèmes, d'époques ou de courants au travers d'une sélection de 40 artistes et oeuvres. Un accrochage comme une phrase qui essayerait de raconter une histoire aux spectateurs. L'ambition ici n'est pas de parler d'histoire de l'art, même si un certain nombre d'artistes présents en sont les dignes représentants. Nous avons voulu en plus du plaisir de revoir des oeuvres vues, ici à Sochaux, ces 50 dernières années, associer des oeuvres provenant d'autres collections de la région, que se soit l'artothèque de l'Ascap, les Musées de Montbéliard ou le Frac Franche-Comté de Besançon. Certaines sont d'artistes qui ont exposé en ces murs, d'autres non, mais venant toujours en échos aux oeuvres et artistes de la collection de la Ville. La première salle se concentre principalement sur des oeuvres réalisées dans les années 2000 et associe une diffusion d'un ensemble de vidéos réalisées dans le cadre de projets éducatifs et participatifs menées par MA scène nationale sur le territoire, dans le cadre de collaborations avec le réalisateur de film flamand, Wil Mathijs.

MA propose également de redécouvrir la pièce filmée "Dans la nuit des champs de coton" d'après le texte de Bernard Marie Koltès mis en scène par Roland Auzet, accueilli en 2017 au stade Bonal. Une première exploration ancrée dans la création la plus contemporaine qui se poursuit en collaboration avec MA AVEC GRANIT, scènes nationales du Pays de Montbéliard et de Belfort. Les oeuvres regroupées sur les murs proposent de voir comment les artistes voient et s'inspirent de l'architecture pour tendre vers l'abstraction, revenir sur la représentation du paysage et de la figure humaine. Est évoqué ce retour constant que l'on peut retrouver dans l'ensemble de l'exposition entre l'abstraction et la figuration. Outre les oeuvres de la collection est à signaler la présence de 6 jeunes artistes issus pour trois d'entres eux de l’Institut Supérieur des Beaux Arts de Besançon. 
La seconde salle nous amène dans les années 80 et 90 avec quelque écarts plus récents ou plus anciens et 2 oeuvres phares de la collection de la Mals que vous n'aurez pas de mal à reconnaître. Un ensemble de portraits et autoportraits d'artistes nous fixe surplombé d'une gravure qui pourrait nous évoquer le souvenir des expositions de la collection d'art Africain de Pierre Vérité. Suivent des toiles qui évoquent ce passage entre la figuration d'un paysage et son abstraction, pour nous plonger dans un champ de signes qui semble nous indiquer quelque chose sur le mur suivant.
Pour terminer, la troisième salle a pour ambition d'évoquer la période la plus reculée de ces 50 dernières années avec des oeuvres des années 60 et 70 et toujours quelques écarts plus récents. Vous retrouverez des artistes qui ont marqué les débuts de la Mals et qui restent parmi les plus connus de l'art contemporain avec celle constante exploration de la figuration et de l'abstraction qui se répondent.

Pierre Soignon
Responsable des arts plastiques
MA AVEC GRANIT, scènes nationales du Pays de Montbéliard et de Belfort

Complément d'information

Avec les films de Roland Auzet et Wil Mathijs, réalisés sur le territoire en collaboration avec MA scène nationale, Pays de Montbéliard

Rendez-vous :
Mardi 6 novembre 2018 à 20h, "1968 - 2018, 50 ans de peintures", conférence d'Alexandre Roccuzzo, historien d'art

Commissaires d'exposition

Partenaires

Une exposition de la Ville de Sochaux en partenariat avec MA AVEC GRANIT, scène nationales du Pays de Montbéliard et de Belfort.
Avec les prêts des collections de l'Artothèque Ascap, du Frac Franche-Comté et des Musées de Montbéliard.

Horaires

Du mardi au dimanche de 14h à 18h sauf le 1er novembre

Tarifs

Entrée libre

Adresse

La Mals - 25601 Hôtel de Ville BP 51031 25601 Sochaux France
Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 7 septembre 2020