Garden Party, 2006
huile sur toile
81 x 116 cm

Biographie

Né le 4 décembre 1975 à Limoges. Il vit et travaille à Limoges et Saint-Victurnien.

"[...] Florent Contin-Roux est un peintre photo-réaliste dont on pourrait dire qu’il est un « petit-fils » de Richter. Il s’appuie la plupart du temps sur des clichés projetés pour exécuter ses peintures. Ceux en couleur ont été pris par lui, dans une quête assez « plate » du banal, de l’ordinaire. Ceux en noir et blanc sont pour la plupart des photos de famille, mais aussi d’archives, de documents historiques. Alternant par séries paysages sans qualités et plongées dans la mémoire familiale ou autre, le jeune peintre autodidacte a commencé à mettre en place depuis une dizaine d’années un vocabulaire très personnel, bien qu’encore sous influence. Il avoue volontiers sa dette à Richter, œuvre déterminante s’il en est, et est très attentif à ses suiveurs.(2) On sait en effet que Richter a fait école, ses «disciples» les plus connus sont Luc Tuymans, Néo Rauch, Adam Adach, Wilhelm Sasnal, qui occupent les plus hautes places de la peinture et de son marché aujourd’hui (3).

La position de Contin-Roux est beaucoup plus modeste, par le temps qu’il consacre à son art (son métier de coiffeur l’occupe à plein temps), et aussi par l’envergure de ses sujets. Les photos banales de paysages et de scènes de loisir (camping, salon de jardin), les photos familiales anciennes qu’il exorcise en les exhumant ne visent pas du tout le positionnement anthropologique d’un Richter et de son Atlas.(4)
Pour Florent Contin-Roux, les images sont plus simplement extraites de l’album de famille, ou de revues, de livres, etc. ou prises par lui à la manière d’un touriste un peu désabusé, façon carte postale, voire sur internet, à l’opposé de la photo d’art. Leur traitement oscille entre flou et image générique, tentations expressionnistes et informelles.
__________

2. On y trouve les noms de Childress, Cognée, Desgrandchamps, Doig, Hurteau, Josseau, Kahrs, Salomone, Tuymans, Van Plessen, parmi d’autres.
3. On renverra à l’étude universitaire de 2006 de Nina Childress, où elle précise : « Le style Richter a fait école: Eberhardt Avekost, Paul Winstanley, Carole Benzaken, Philippe Cognée, Régine Kolle, Thomas Ruff, Nina Childress, Luc Tuymans, Adam Adach, … », non publié.
4. Après l’Atlas de Mnémosyne de l’historien d’art Aby Warburg (1925-1928), Richter organise sa collection d’images sous forme d’Atlas entre 1962 et 1998. Le texte de Benjamin H.D. Buchloh « Gerhard Richter’s Atlas : the anomic archive », catalogue Musei Pecci, Prato, 1999, analyse cette œuvre en comparaison avec celle des Becher et les albums de Boltanski. Les intentions de Warburg sont « d’accomplir un projet matérialiste de construction de la mémoire sociale en collectant des reproductions photographiques d’une grande variété des pratiques de la représentation ». L’œuvre complète se trouve dans la collection de la Städtische Galerie im Lenbachhaus à Munich.

Extrait du texte de Yannick Miloux pour le catalogue de l'exposition Peintures 2002-2010, Chamalot Résidence, 2010.

__________

Born in 1975 in Limoges. Helives and works in Limoges and Saint-Virtunien.

 

Site internet et réseaux sociaux

Source

Documents d'artistes Nouvelle-Aquitaine Partenariat CNAP / Réseau documents d'artistes

Dernière mise à jour le 23 mars 2020