IL VENTO, IL MARE, LA PIOGGIA

Exposition
Arts plastiques
Galerie Italienne Paris 01

Le vent se lève à la Galerie Italienne. Alessandro Sciaraffa, Donato Piccolo, Gino Marotta et Maurizio Colantuoni sont quatre artistes italiens qui ont relevé le défis de représenter la nature dans ce qu’elle a de plus immatérielle : le vent, la mer et la pluie. « How do you catch a cloud and pin it down ? » disait la chanson, reste à réunir les trois éléments dans un même espace. 

 

Mare e Poggiaest une œuvre monumentale de Gino Marotta de 6 mètres de long qui reflète le travail de l’artiste sur le contraste-équation entre le naturel et l’artificiel. Gino Marotta (1935- 2012) à la fin des années 50, expérimente de nouveaux matériaux dans les laboratoires d’industrie chimique et les fonderies. Ses sculptures en méthacrylate, inspirées de paysages naturels, sont réalisées en appliquant les procédés industriels à la production de série. Célébrés de son vivant, les paysages artificiels de Marotta furent exposés notamment au MOMA de New York en 1971et la Biennale de Venise en 1984. 

 

Ti Porto il Mare(2011) est une oeuvre suspendue qui oscille au dessus sol. Les structures en forme de tambour contiennent des milliers de sphères en acier qui reproduisent le son de la marée. « Ti Porto il Mareest un état d’âme inquiet, dans lequel nous sommes tous aujourd’hui submergé. C’est un hymne à la vie. La mer se s’interrompt jamais » dit l’artiste. Alessandro Sciaraffa est né à Turin en 1976, il travaille l’espace afin de créer des expériences multi-sensorielles, portant l’expérience technologique à sa limite afin de mettre en relation le son, l’architecture, la nature et les instruments musicaux. Alessandro est représenté en Italie par la Galerie Giorgio Persano et à Berlin par la Galerie Mazzoli. 

 

5X5(1989) est une installation monumentale de Maurizio Colantuoni constituée de 25 ventilateurs. Né en 1955 à Naples, Maurizio Colantuoni est diplômé de l’école des Beaux-Arts de Naples. Les installations de Maurizio Colantuoni sont construites d’objets qui deviennent des dispositifs imaginaires émettant des connexions inattendues reliant des mondes lointains et indéterminés. Son travail est basé sur l’idée de trouver des accords ou des complémentarités entre des points de vues différents, parfois opposés. 

 

Tenor of the fund(2011) et Hurricane (on the heart)(2008), sont des sculptures de Donato Piccolo à la croisée de la science et de l’art. Donato Piccolo est né en 1976, il vit et travaille à Rome. Son travail sur les cyclones, les tempêtes, les ouragans et le « confinement artistique de phénomènes naturels turbulents » a contribué à sa reconnaissance internationale. Ici, l’esprit et les sens s’ajustent pour se mettre progressivement au diapason du bouillonnement et des turbulences de la matière jusqu’à entrer en résonance avec elle. La plupart des œuvres de l’artiste combinent deux aspects complémentaires et indissociables : elles sont à la fois sculptures et machines, formes et processus. Ce caractère hybride constitue selon Donato Piccolo la nature même de « l’art holistique » ; un art dont la fonction essentielle est d’explorer « le mystère incompréhensible du monde visible » (dixit l’artiste).

 

Galerie Italienne, Juillet 2018

 

 

 

Tarifs :

Gratuit

Horaires

du mardi au vendredi 10h-19h et le samedi 11h-19h

Adresse

Galerie Italienne 15, rue du Louvre 75001 Paris 01 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020