Oeuvre d'Angélique Lecaille
Biographie

Vit et travaille à Rennes. Elle est représentée par la Galerie Mélanie Rio, Nantes.

Sur les hauteurs comme dans les ténèbres, les divinités se rencontrent : « Et flamines, santons, brahmanes, mages, guèbres/ Ont crié : Jupiter ! Allah ! Vishnou ! Mithra ! » écrit encore Hugo dans Magnitudo Parvi. Chez Angélique Lecaille, le dessin est bien le lieu d'une épiphanie, l'apparition sur la feuille d'une idée profonde mais indicible, un puissant désir de relief, qui se manifeste par une vision à la surface du papier noirci, rayé, estompé, réservé, dans une série de gestes sans programme. En cela les visions rocheuses de l’artiste se reconnaissent dans le paysage romantique tel que le préconise Caspar David Friedrich en réclamant du peintre qu'il représente « ce qu'il voit devant lui, mais aussi ce qu'il voit en lui-même ». Quant au motif extérieur, ce n'est pas la nature parcourue par le marcheur du XIXe siècle mais une reproduction de nature qui émeut les citadins connectés, une nature dupliquée et peut-être disparue.

Extrait du texte Le dernier dessin de Julie Portier, mars 2015
 

In high places and in darkness, deities meet:  “And flamines, crib figures, Brahmins, magi, guèbres/Cried out:  Jupiter!  Allah!  Vishnu!  Mithra!” wrote Victor Hugo in Magnitudo Parvi.  With Angélique Lecaille the drawing is indeed the place of a revelation, the appearance on the sheet of paper of a profound but inexpressible idea, a strong desire for relief, which shows itself through a vision on the surface of the paper which is blackened, striped, blurred, and reserved in a series of gestures with no programme.  As such, the artist’s rocky visions can be recognized in the romantic landscape as advocated by Caspar David Friedrich, claiming, with regard to the painter, that he represents “what he sees in front of him, but also what he sees in himself”.  As for the exterior motif, it is not nature traversed by the 19th century walker, but a reproduction of nature which moves connected citizens, a nature duplicated and possibly vanished.

Julie Portier

Site internet et réseaux sociaux

Site internet : http://www.rgalerie.com/
Source

Documents d'artistes Bretagne - Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes.

Dernière mise à jour le 22 juillet 2020