trop tard 2008
Beaucoup de pièces de un centime posées au sol, dimensions variables
Vues de l'exposition Super sans plomb 08, Villa Arson, Nice, 2008

Biographie

Née en 1980
Vit et travaille à Marseille
Ahram Lee construit son œuvre avec rigueur en déployant un vocabulaire formel épuré. Les matériaux divers qu’elle utilise (objets, bris de verre, chutes de papiers…) se mettent au service de concepts ou d’expérimentations minimums. Aussi, plus que de techniques stricto sensu, on pourrait dire que c’est d’abord le temps, le langage, le hasard, le souffle, l’erreur, les forces invisibles, qui construisent cet art sensible à son environnement direct.
Il s’agit pour l’artiste de travailler dans les strates de l’infime, d’agir à l’endroit de l’ "à peine visible", ce faisant, elle joue de discrètes mécaniques qui confèrent à ces œuvres des formes essentielles. Dans cette envie de créer à l’endroit du peu, « Poser » est le geste principal d’Ahram Lee, « moins comme un but, mais comme un principe de construction et d'installation, comme une façon de faire et d'être ».


Ahram Lee rigorously constructs his oeuvre by developing a spare formal vocabulary. The different materials she uses (objects, bits of glass, scraps of paper...) are put at the service of minimum concepts and experiments. So, more than techniques in the strict sense of the term, we might say that it is first of all time, language, chance, breath, error and invisible forces that construct this art, which is sensitive to its immediate environment.
What is involved for the artist is working in the layers of the infinitesimal, acting with regard to the "barely visible". In so doing, she plays with discrete mechanics which lend these works essential forms. In this desire to create with little, "Posing" is Ahram Lee's main gesture, "less as a goal, more as a principle of construction and installation, like a way of doing things, and a way of being."

Site internet et réseaux sociaux

Source

Documents d'artistes Paca

Dernière mise à jour le 2 mars 2020