Under the Carpet

Morgane Tschiember
Exposition
Arts plastiques
Galerie / Espace d’art contemporain du Théâtre de Privas Privas

 

Tout ce qui n'est pas cru reste décoratif.

Jean Cocteau

 

L'exposition monographique Under the Carpet de Morgane Tschiember avec la participation de Blanche Tschiember, la fille de l'artiste, termine le cycle des expositions « La Perspective verticale ».

Dans cette exposition Morgane Tschiember présente une nouvelle série d’œuvres intitulées Formes fantômes et Under the Carpet, qui ont été produites avec les matériaux récupérés à l'hôpital Sainte Marie de Privas : les sacs contaminés, les blouses des soignants, les pyjamas, les chemises, les couvertures, la moquette de la sacristie de la Chapelle Sainte-Marie, les formes en bois…

 « Revenir à l’essentiel », dit-elle après avoir travaillé le bronze, la céramique, le verre, le béton et toutes sortes de matériaux : Morgane Tschiember revient à des gestes simples.

Lorsque l’on est à l’hôpital, on n’a que ces mains comme outil, Morgane a décidé de n’avoir comme les patients que ces mains comme outils, laissant derrière elle pour quelques mois, usine, méta-atelier, fonderie etc…

L’artiste se plonge dans les expérimentations avec les tissus, ce qu’elle n’a jamais fait auparavant. L'exposition dévoile les matières qui recouvraient les corps des patients dans les hôpitaux, couverture, pyjama. Dans cette exposition Morgane a créé une nouvelle vision du caché et du recouvrement. Le processus du travail avec les matières de l’hôpital évoque plusieurs sensations, telles que l’ordre, la méditation et le calme. Quand Morgane crée une œuvre – c’est une sensation d’apaisement pour l’artiste.  Le travail avec les matériaux, qui n’ont pas été choisis, mais trouvés dans l’hôpital donnent des informations sur le passé, sur le temps, sur la symbolique : les tissus que nous ne verrons plus jamais commencent à parler. Les déchets deviennent une œuvre totale. L’artiste est obligée de créer de nouveaux rituels, qui s’installent dans le processus de création : la répétition d’un geste, le bruit du marteau, des clous… Le rituel – c’est un moment suspendu : tu es coupé du monde, tu installes ton propre univers, tu crées un rituel qui correspond à toi seul, à ta mythologie individuelle.

Exposition Under the Carpet parle de sujets cachés, autour des lesquels nous préférons de ne pas parler, qu’on réveille presque jamais…et d’un coup, ils apparaissent dans l’exposition à travers de la matière, de la forme et du temps. 

Les séries des œuvres Formes fantômes et Under the Carpet, présentées dans cette exposition, ont été produites en partenariat avec le Centre Hospitalier Sainte-Marie de Privas.

 

Tarifs :

Gratuit

Commissaires d'exposition

Partenaires

Centre Hospitalier Sainte-Marie de Privas, Galerie Loevenbruck, Studio Morgane Tschiember

Horaires

GALERIE / ESPACE D’ART CONTEMPORAIN DU THEATRE DE PRIVAS Rue de la Recluse 07000 Privas France Horaires d’ouverture : du mercredi au samedi de 14h à 18h Nocturnes : 1h avant et 1h après le spectacle

Adresse

Galerie / Espace d’art contemporain du Théâtre de Privas route des Mines 07000 Privas France
Dernière mise à jour le 2 mars 2020