UN COUP DE DES .NET

le magazine en ligne des centres d'art
Parution
Arts plastiques
d.c.a / Association française de développement des centres d'art contemporain Paris 08

Tout au long de l’année 2013, 50 centres d’art contemporain lancent chaque semaine une hypothèse, à travers le magazine en ligne uncoupdedés.net.

Les centres d’art célèbrent ainsi la décentralisation culturelle à travers ce magazine en ligne, chronique ouverte liée à leurs programmations respectives. L’occasion de découvrir la diversité des approches de la création, proposées par les 50 centres d’art français membres de d.c.a : autant de contributions originales et inédites mettant en lumière la constellation artistique que ces lieux déploient avec leurs programmations sur le territoire hexagonal.

Cet espace numérique valorise l’action concrète de chaque centre d’art sur son sol, mais aussi à travers elle, les missions communes de ces structures décentralisées, leur vocation et le réseau de pensée, de production, de soutien à la création, de transmission et d’éducation, qu’elles représentent depuis plus de trente ans partout en France mais également hors de nos frontières.

De semaine en semaine, le visiteur découvrira sur uncoupdedés.net diverses réflexions sur l’art contemporain. Comme un lancer de dés, l’apparition sur le site des contributions en ordre aléatoire, permettra de lire, voir ou entendre les interventions de diverses personnalités, acteurs du monde l’art et de la culture (artistes, curateurs, critiques, philosophes, chercheurs, sociologues...). Chaque centre d’art joue ainsi sa carte, autour de l’expérimentation et de la recherche, missions fondatrices qui s’incarnent à tous les stades de son activité, de la production d’une œuvre à sa réception.

Les centres d’art accompagnent en effet au plus près la création artistique en offrant aux artistes des cadres de travail originaux et en mouvement constant. La question du partage de cette recherche par tous les publics est au cœur du projet des centres d’art qui dans cette perspective repensent les formes du discours, inventent de nouveaux langages, à travers une politique éditoriale et de médiation très dynamique.

 « Toute Pensée émet un Coup de Dés »

 

L’artiste Marcel Broodthaers considère Mallarmé comme « le fondateur de l’art contemporain ». Il voit dans le poème-partition Un coup de dés jamais n’abolira le hasard, le traité de l’art déhiérarchisé propre à notre temps[1].

Les centres d’art en France ont émergé  « décentralisés », le plus souvent sous l’impulsion d’une association locale, d’artistes, et parfois également de collectivités territoriales et de l’Etat.

uncoupdedés.net aborde la décentralisation institutionnelle sous l’angle du déplacement des frontières entre les genres, les styles, les conventions, tant il est vrai que les centres d’art réinventent en permanence la transmission des savoirs et les modes de production...

La décentralisation est alors considérée dans sa dimension symbolique et sensible, préférant aux notions de capitale, province, périphérie, villes, campagnes, banlieues, celles de constellations et d’archipels, autant de territoires et de publics qui donnent corps au pari d’agir sous « un nouveau ciel collectif ».[2]

 
 

Depuis sa création en 1992, l'association française de développement des centres d’art /  d.c.a contribue à mettre en réseau et à fédérer les centres d'art en France. S'élevant aujourd'hui à 50 structures et représentant plus d’un million de visiteurs par an, les centres d'art membres de d.c.a présentent une grande diversité au niveau de leur histoire, taille, contexte géographique et sociologique.

À travers d.c.a, il s’agit de mettre en valeur la richesse de la création contemporaine et des projets culturels en direction des publics. Les collaborations, coproductions, coéditions, partenariats nationaux et internationaux, fondés sur des échanges artistiques, ont pour but de donner aux centres d’art une plus grande visibilité.


[1] Cf. Jacques Rancière, « L’espace des mots : De Mallarmé à Broodthaers », Musée des Beaux-arts de Nantes, Nantes, 2005

[2] Ibid.

Autres artistes présentés

Emma Dusong
Edouard Sautai
Carole Boulbès
Hélène Meisel
Jean-Pierre Cometti
Eric Chauvier

Partenaires

Partenaires institutionnels : Ministère de la Culture et de la Communication - DGCA, Région Ile-de-France / Partenaires média : Libération, Quotidien de l'Art, Slash

Adresse

d.c.a / Association française de développement des centres d'art contemporain Hôtel Salomon de Rothschild 75008 Paris 08 France
Dernière mise à jour le 2 mars 2020