Trilogie, Naissance - Vie - Mort

exposition de Marianne Strapatsakis
Exposition
Nouvelles technologies
Apollonia Strasbourg

Marianne STRAPATSAKIS "Lieux insensibles - Blanc infini", 2008

Commencée en 1989 comme «un travail en devenir», la «Trilogie» s’achève avec la production de la dernière partie et la présentation de ces trois œuvres, montrées ensemble pour la première fois dans l’espace d’expositions d’apollonia, avant de voyager en Europe où elles seront exposées dans divers endroits. L’intervalle temporel séparant ces trois installations – créées en 1989, 1997 et 2008 – permet une lecture multiple de l’œuvre, tant au niveau conceptuel qu’historique. De fait, la « Trilogie » est l’aboutissement et la synthèse d’un travail artistique, d’expérimentations et de réflexions que Strapatsakis mène depuis de longues années. Profondément attachée à la question humaine, qu’elle interroge par le biais de ces recherches formelles ou conceptuelles, l’artiste se focalise sur des questionnements tels que le rapport au temps ou encore l’appréhension des émotions. Cette œuvre, composée de trois installations vidéo, la «naissance», la «vie» et la «mort», se façonne, se sculpte et s’installe, le temps d’une exposition, où les trois éléments, l’«eau», la «terre», et l’«air», se retrouvent à chaque fois protagonistes de ces créations. Avec cette œuvre Strapatsakis nous mène au cœur de nos origines, tout droit dans le bassin méditerranéen, à la genèse de la philosophie et de la dialectique. Ainsi présentée, la «Trilogie» marque la fin d’une aventure commencée vingt ans auparavant. Voyage à travers une œuvre, voyage à travers une démarche artistique pleinement mûrie, cette exposition dévoile avant tout une production singulière propice à l’échange et au partage. Dès lors, le dialogue peut s’instaurer, graviter autour de cette trilogie, qui trouve son origine dans un échange permanent entre l’image et l’écrit, entre l’artiste et le public. Largement exposée en Europe, avec plus de trente expositions personnelles et cinquante-deux expositions collectives, Marianne Strapatsakis, artiste grecque née à Athènes en 1947, s’ancre dans le monde de l’art contemporain tant par son œuvre que par sa participation à des conférences, à des comités plastiques critiques, ou encore par l’enseignement des Arts audiovisuels à Corfou.

Partenaires

Programme Culture 2000 de la Commission Européenne DRAC Alsace

Horaires

du lundi au vendredi : 10h-12h / 15h-18h le samedi : 15h-18h

Adresse

Apollonia 23 rue Boecklin 67000 Strasbourg France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020