Transanatolia de Mathias Depardon publié par André Frère Éditions

Projet soutenu par le Cnap
Parution
Photographie
André Frère Éditions Marseille
Couverture de l'ouvrage Transanatolia de Mathias Depardon publié par André Frère Éditions

Transanatolia est une pérégrination aux confins de l’Anatolie. Pendant 5 ans, Mathias Depardon photographie la nouvelle Turquie, jusqu’aux confins de l’Azerbaïdjan et du Xinjiang où la Turquie reste la « mère patrie » qui rayonne et diffuse son soft power. Le morcellement de l’Empire ottoman à la fin de la Première Guerre mondiale demeure un traumatisme et repousser les frontières permet de prendre une revanche contre une blessure historique. À travers des portraits, des paysages, Mathias Depardon sonde un pays tiraillé entre modernisation à tout crin et réminiscence ottomanes.

La « Nouvelle Turquie » du président turc Recep Tayyip Erdoğan au pouvoir depuis 2003, c’est l’affirmation d’une puissance et d’une ambition. Grace à sa situation géographique stratégique et son histoire impériale, la Turquie veut jouer un rôle central dans la marche du monde. Erdoğan se voit en calife d’un vaste espace turco-islamique dont les contours, « les frontières du cœur », évoquent un passé mythifié.

Le leader turc impose un État autoritaire, paternaliste et policier pour reconquérir les territoires perdus, la méthode est souvent brutale et la transformation de la société qu’il impose est radicale. Dans ce livre Mathias Depardon tente d’imager ces frontières du cœur évoqué par le Président turc.

Avec le soutien à l’édition du Cnap et de la Région Sud, Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Complément d'information

Photographies : Mathias Depardon
Textes : Mathias Depardon, Guillaume Perrier et Hamit Borzarslan
208 pages, format 24 x 30 cm, relié
96 photographies en quadri
Langues : français/anglais
ISBN : 979-10-92265-93-4

Artistes

Adresse

André Frère Éditions 42 rue Saint-Saens 13001 Marseille France
Dernière mise à jour le 14 juin 2021