TOWN-HO !

Exposition des diplômés de l'Institut Supérieur des Arts de Toulouse
Exposition
Arts plastiques
Lieu-Commun, Artist run space / Association Plan 9 Toulouse

 

TOWN HO! : des origines à nos jours


- TOWN-HO! est un projet d’écriture initialement composé d’extraits choisis de Moby Dick, d’Hermann Melville, de New York délire,de Rem Koolhas, et de récits personnels de voyages et aventures. S’inspirant de la méthode paranoïaque critique mise au point par Dali (cf New York Délire), ce texte d’une seule pièce résulte en une confusion déroutante de récits où se côtoient les autoroutes allemandes arpentées en moto sous des pluies diluviennes, des scènes de chasse au cachalot, la cité radieuse, l’érection de gratte ciel. Basculant plus ou moins brutalement d’une aventure à l’autre, le monstre y ressurgit perpétuellement, sous différentes formes, vaisseau dans la tempête, camion-poids-lourd-cachalot sous les trombes d’eau, architectures titanesques. L’ordre ainsi mit en branle fait émerger l’idée d’un monde indifféremment aquatique ou terrestre, où se confondent les abysses et les cieux. Où l’on guette à tout moment le Léviathan, animal biblique ou métaphore de la société humaine, originellement, dans la tradition de pêcherie baleinière, annoncé par le cri de vigie : TOWN-HO! Ce projet est en construction, en développement constant. Ses étapes sont à marquer par des réalisations plastiques, plus ou moins liées aux images dont le texte abonde. La mise en espace, par le biais de la fabrications d’objets et d’installations, de pièces immersives, matérialisations bricolée d’univers artificiels. Il ne s’agit pas de proposer des illustrations surréalistes du texte, mais bien que celui ci mette en branle d’autres processus créatifs et de réflexions, et que l’un-l’autre s’alimentent, à l’instar de la méthode de composition de l’écriture, dans une mise en danger, en difficulté perpétuelle, mais rebondissant toujours, sauvée in-extremis, sorte d’improvisation chancelante, où la dernière pièce apportée suggère à la fois la suivante et le bouleversement de l’ensemble.

- ET ALORS?

- Le cadre de l’exposition collective est propice au développement d’une micro-société temporaire, d’une zone d’autonomie unie par un pacte social implicite. La masse donnera forme au Léviathan, au labyrinthe de ses entrailles, à son ossature, à sa croute. Il sera à alimenter en permanence. Il faut imaginer le territoire dont nous disposons comme un terrain vierge, son organisation, sa structuration et sa construction comme un agglomérat de réalisations individuelles, stratifiées, des démolitions, des rénovations… Ersatz des parois de cartons et de plâtre. Comme les villes poussent, croissent, mutent, et leur écume, les bidonvilles, comme ils poussent croissent et mutent. Un territoire frais, juste conquit, dont nous sommes les pionniers, émissaires de nous-même. Pensons un édifice communautaire, et nous l’équipe d’architectes intérieur/extérieur, chacun, déterminant l’espace, le construira de bout en bout (éclairages salles parois toit planchers portes couloirs odeurs énergies mobilier…)

Construisons notre ghetto !

Notre Calypso-Léviathan.

Complément d'information

avec les artistes:

Junie BRIFFAZ • Julie-Marie CAZARD •
Cyril CLÉMENT • Thomas CORREA •
Sergeï EPIFANOV • Laura FREETH •
Boris GEOFFROY • Coralie GOURGUECHON •
Léa HODENCQ • Emmanuel JAUDARD •
Cécile KIEFER • Hugo LEMAIRE • Liis LILLO •
Amy MAGA • Mélanie MURATET •
Eloisa PAZ • Romain RUIZ • Loïc VANELLE •
Marie ZAWIEJA

Partenaires

Collectif IPN (Toulouse) - l'ISADT - Les Abattoirs - La Drac - La Région Midi-Pyrénées - Le département Haute-Garonne - La ville de Toulouse

Adresse

Lieu-Commun, Artist run space / Association Plan 9 25 rue d'Armagnac 31500 Toulouse France

Comment s'y rendre

Linéo 9, arrêt Arago
Métro ligne A, station Marengo SNCF
VélôToulouse, station 126, 18 rue du Faubourg Bonnefoy
À pied, 15 min depuis le centre-ville

Dernière mise à jour le 2 mars 2020