Rip HOPKINS et Martin PARR

Photographies
Exposition
Photographie
Musée Géo-Charles - 38130 Echirolles

Présentation de deux séries Another Country, les Britanniques en France de Rip Hopkins et "Think of England" de Martin Parr

Rip Hopkins « Another country, les Britaniques en France »
Né en 1972 à Sheffield, Angleterre
Membre de l'Agence Vu à Paris depuis 1996
Représenté par la Galerie le Réverbère, Lyon
Rip Hopkins propose, à travers 68 portraits de familles, un travail personnel et documentaire sur la réalité et les fantasmes des Britanniques expatriés en France.  Exilé du Royaume-Uni, Rip Hopkins se confronte à ses propres origines et à son rapport intime avec la France. Un témoignage qui évoque la question de l’identité et de l’appartenance à un pays, réel ou imaginaire, dans le contexte d’une société subissant l’effet de la mondialisation. Troublantes et oniriques, les images de Rip Hopkins pénètrent les couches les plus profondes de notre for intérieur.  Another Country a pris forme lors d’une résidence d’artiste à Ribérac en 2009.

Martin Parr « Think of England »
Né à Bristol en 1952
A rejoint Magnum en 1988 et devient membre en 1994
Martin Parr en tant que photographe a beaucoup voyagé. Pourtant où qu’il se trouve, c’est l’Angleterre qu’il photographie. Il est loin d’être insensible aux autres cultures (Parr n’a rien du « Little Englander »), mais il regarde ce monde avec une sensibilité toute anglaise.
Il a l’œil anglais, à la fois affectueux, satirique, et amusé, aussi net que le pli d’un pantalon de Saville Row. Parr a la réputation d’être plein d’humour, ce qui n’est en rien synonyme de légèreté. Les humoristes anglais manient l’humour comme une arme. Le comique marque une angoisse existentielle. Nous grimaçons autant que nous sourions face à ses images. (…) Martin Parr soumet les clichés de l’Angleterre à son propre regard pénétrant, il les collectionne et les empile comme il le ferait de poupées russes, afin de nous offrir les plaisirs de les découvrir. Toutefois n’oublions pas qu’il a observé toutes ces choses (chaque robe à fleurs, chaque gâteau rose bonbon), même si c’est avec un œil acéré, d’une précision chirurgicale. La photographie est un art superficiel au sens strict : elle s’attache à montrer la surface des choses. Mais, dans les mains de quelqu’un comme Martin Parr, si attentif aux nuances de la surface (l’aspect des choses, la surface visible de la société), c’est bien davantage qu’une vision « superficielle » qu’il nous a donné de partager.
Gerry Badger (La tendre Albion, Phaidon, réimpression brochée, 2007)

 

Tarifs :

Entrée gratuite

Complément d'information

En résonance avec les Jeux Olympiques de Londres 2012 et en collaboration avec la galerie Le Réverbère, Lyon et MagnumPhotos, Paris.

Partenaires

Galerie Le Réverbère, Lyon Magnum Photos, Paris

Adresse

Musée Géo-Charles - 38130 1, rue Géo-Charles 38130 Echirolles France

Comment s'y rendre

Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020