Mieux vaut être un virus que tomber malade

Exposition collective
Exposition
Arts plastiques
Mains d'Oeuvres Saint-Ouen
En référence au mot d’esprit de Wim Delvoye, l’exposition Mieux vaut être un virus que tomber malade s’intéresse aux modes de résistance et pose la question des alternatives possibles aujourd’hui.

Complément d'information

À l’heure où l’hypercapitalisme semble être le seul système économique envisageable, l’engagement politique des artistes contemporains se différencie des démarches activistes des années 70 : moins marqué, moins frontal, leur positionnement critique est plus difficile à cerner. Utilisant des stratégies d’infiltration, les artistes réunis pour l’exposition opèrent dans le quotidien et imaginent autant des objets que des situations visant à améliorer le monde ou à le révéler. En dépassant le monde de l’art, les œuvres se mélangent au réseau social et économique et agissent directement sur le réel. Sans prétendre apporter de solution, ces œuvres fonctionnent par dérèglement, déstabilisation ou court-circuitage.

Une proposition d’Isabelle Le Normand, responsable arts visuels de Mains d’Œuvres

Autres artistes présentés

Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, Fayçal Baghriche, Jean-Baptiste Bayle, Julien Berthier, Matthieu Clainchard, Wim Delvoye, Johanna Fournier, Leopold Kessler, Matthieu Laurette, Seulgi Lee, Cildo Meireles, Jean-Luc Moulène, Anthony Peskine, Frédéric Pradeau, Julien Prévieux, Santiago Sierra, Wolf von Kries, Carey Young

Horaires

Entrée libre • Du mercredi au dimanche de 14h à 19h

Adresse

Mains d'Oeuvres 1 rue Charles Garnier 93400 Saint-Ouen France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020