Les Flâneuses. Copies, appropriations, citations dans la collection du Centre national des arts plastiques

Un ouvrage de Francesca Zappia. Une coédition Shelter Press / Cnap
Parution
Couverture du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia
Double page du livre Les Flâneuses de Francesca Zappia

« Chaque changement de contexte, chaque changement de médium peut s’interpréter comme la négation du statut de copie en tant que copie — comme une rupture essentielle, comme un nouveau départ annonçant un nouveau futur. En ce sens, une copie n’est jamais vraiment une copie mais plutôt un nouvel original, dans un nouveau contexte. Chaque copie est un flâneur — éprouvant sans cesse ses propres illuminations profanes, ce qui la transforme en un original. Ses anciennes auras sont abandonnées et de nouvelles les remplacent. Peut-être reste-t-elle la même copie, mais elle devient différents originaux. »
Boris Groys, En public

Les Flâneuses fait suite au travail d’exploration mené par la commissaire d’exposition indépendante Francesca Zappia au sein de la pléthorique collection du Centre national des arts plastiques, avec comme fil d’Ariane les notions disputées de copies, appropriations et citations. En s’appuyant sur des corpus d’œuvres, du XIXe jusqu’à aujourd’hui, elle nous montre comment les reproductions d’œuvres d’art peuvent être considérées comme des objets dotés d’une valeur culturelle spécifique et regardées au même titre que les originaux.

L’ouvrage se construit de manière spatiale. Guidé par un entretien entre Francesca Zappia et Juliette Pollet, conservatrice au Cnap, le lecteur parcourt un musée imaginaire et volontiers anachronique. Les salles dévolues aux Antiquités, à la Renaissance, à la période moderne et aux périodes plus contemporaines réunissent plus de 300 œuvres et tissent des liens inédits entre elles. Au détour des chapitres, le lecteur peut rencontrer les artistes Mathieu Kleyebe Abonnenc, Aurélien Mole et Matthew Darbyshire qui, chacun à leur manière, exposent des recherches qui rencontrent celle de l’auteur.

À propos de Francesca Zappia

Francesca Zappia est historienne de l’art. Elle vit et travaille à Glasgow, en Écosse. Depuis 2014, elle travaille principalement comme commissaire d’expositions indépendante.
Ses recherches explorent la transmission de la mémoire et la production du savoir dans les pratiques culturelles et artistiques. Sa plateforme en ligne past-forward.net expose différentes approches créatives relatives à ces questions et expérimente de nouvelles formes de présentation de la production artistique dans l’espace d’Internet.
Son dernier livre, Les Flâneuses, découle de son travail de recherche mené dans le cadre d’une bourse de recherche curatoriale sur la collection du Centre national des arts plastiques.

Informations pratiques

Les Flâneuses. Copies, appropriations, citations dans la collection du Centre national des arts plastiques
Coédition Shelter Press/Centre national des arts plastiques
Autrice : Francesca Zappia
Design graphique : Bartolomé Sanson
540 pages
300+ illustrations couleur
Format 15 x 21 cm

Couverture sérigraphiée souple à rabats, reliure otabind
25.00 €
ISBN 978-2-36582-041-7
Sortie en librairie en mars 2021