Les Arrivées

Exposition
Arts plastiques
Passerelle Brest
vue de l'expsoition Les Arrivées d'Achraf Touloub, 2021 - Passerelle Centre d'art contemporain, Brest

Passerelle accueille la première exposition monographique d’Achraf Touloub en institution en France. Dans son œuvre, Achraf Touloub (né en 1986 à Casablanca) s’applique à penser les dimensions initiatiques et immersives propres aux outils technologiques qui, de manière paradoxale, font écho aux stratégies de représentations d’un temps primordial.

Pour lui, l’art dit « Traditionnel » est porteur d’une dimension immersive qui brouille les frontières entre l’objet observé et l’observateur. Les représentations qu’il génère ne fonctionnent pas comme des fenêtres sur le monde, mais plutôt comme des environnements permettant d’accéder à d’autres univers ou d’autres états de conscience. D’après l’artiste, l’une des grandes clefs de compréhension de notre temps consiste à « saisir les liens complexes et intimes entre le développement de la technologie (notamment la dématérialisation) et la tradition, qui toutes deux invitent à des expériences charnelles et immersives ».

L’artiste s’interroge sur ce qui construit et définit aujourd’hui le « réel » ; notre rapport au numérique et son influence sur nos vies le questionnent particulièrement. Avec Internet, un univers immatériel avait déjà vu le jour, échappant à toute régulation mais s’avérant de plus en plus maîtrisé et contrôlé. De fait, les réseaux sociaux et les géants du net dissèquent nos comportements et s’immiscent dans nos habitus pour anticiper nos besoins, nos désirs. En définitive, le réel serait devenu en partie dématérialisé, le temps distendu. L’invisible aurait pris le pas sur le visible. Ce constat infuse son travail qui cherche à proposer un espace de respiration au « tout numérique ». Son œuvre se dérobe au regard et demande du temps à la lecture. C’est également une tentative de revenir à l’essence de l’art. De manière sous-jacente, Achraf Touloub pose cette question essentielle : comment décrypter une image et quelle relation faut-il engager avec elle ?

Un corpus de peintures inédites, associé à des œuvres plus anciennes, prennent place dans la galerie supérieure de Passerelle, réarrangée pour l’occasion. L’exposition « Les Arrivées » est construite telle une atmosphère, un sentiment diffus. Les murs et le sol sont peints d’une couleur uniforme, un gris neutre rappelant la teinte des calques et fenêtres de logiciel de retouche d ‘image. Achraf Touloub connecte ses grandes toiles à cet espace homogène recherchant un effet immersif. Il s’agit de rendre physique l’expérience du visiteur et de s’affranchir du simple plaisir de l’œil. La peinture centrale intitulée Première Scène (as they split the horizon) dévoile un moment immémorial et fondateur : deux figures communiquent une expérience pour la première fois. On pourrait parler de transmission orale, éventuellement de théâtre ou de fiction, mais il est surtout question ici de l’invention d’une nouvelle réalité. Ces temps primitifs et immémoriaux fascinent l’artiste à la fois conceptuellement et formellement. Chez l’artiste, les formes schématiques et les couleurs naturelles rappellent autant un caractère ancestral et sensible de l’art, la nature dans son ensemble depuis la voute céleste à des paysages, que des artefacts anciens. Ces traditions antédiluviennes se retrouvent réinterprétées et recontextualisées dans le présent ultra connecté. A travers ce titre énigmatique, « Les Arrivées », Achraf Touloub ouvre un nouveau chapitre, celui de la peinture et celui d’un monde qui revient à son origine.

Complément d'information

Avec le soutien de plan b, Cluj/Berlin

Artistes

Partenaires

plan b, Cluj/Berlin

Horaires

ouvert du mardi au samedi de 14:00 à 18:30 | fermé les dimanches, lundis et jours fériés

Tarifs

plein tarif
- 3.00€

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

Passerelle 41 rue Charles Berthelot 29200 Brest France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 9 juillet 2021