Le Jeu de la guerre de Guy Debord. L'émancipation comme projet de Emmanuel Guy

Projet soutenu par le Cnap
Parution
Design
Éditions B42 - 75010 Paris 10
Couverture du livre Le jeu de la guerre de Guy Debord. L'émancipation comme projet, d'Emmanuel Guy

On connaît Guy Debord pour avoir été poète, cinéaste, artiste, théoricien révolutionnaire, directeur de revue et fondateur de mouvements d’avant-garde. Mais il a surtout été stratège. Qu’entend-on par là ? Qu’il a utilisé la poésie, le cinéma, la théorie et l’avant-garde dans le cadre d’un conflit avec la société de son temps. Un objet en particulier dans la production de Guy Debord répond de cet objectif : le Jeu de la guerre, qui avait pour vocation d’aiguiser le sens stratégique et la conscience d’une lutte à mener.

Au milieu des années 1950, Debord conçoit un jeu constitué d’un plateau quadrillé et de pions représentant les diverses unités d’une armée. En tant que modélisation de la guerre, ce jeu participe des recherches situationnistes sur l’environnement construit, la vie aliénée et les moyens de s’en émanciper.

À l’heure où le design tend à envahir les discours et à englober de plus en plus de champs de l’activité créative, technique, sociale et économique, et alors que l’art ne cesse de repenser les conditions de sa validité critique, Emmanuel Guy propose ici une réflexion sur le rôle de la stratégie dans tout projet d’émancipation.

Ce livre est publié avec le soutien à l'édition du Centre national des arts plastiques.

parution : 8 octobre 2020
langue : français
designer : deValence
format 165 x 235 mm
pages : 192 p.
ISBN : 9782490077281

Artistes

Adresse

Éditions B42 - 75010 80 rue du Faubourg Saint-Denis 75010 Paris 10 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 25 septembre 2020