Jean-Marie Blanchet, "Fantôme.1", 2016
Adhésif et marqueur sur papier couché, 60 x 80 cm

Biographie

Jean-Marie Blanchet est né en 1970 à Châteauroux. Il vit et travaille à Villeneuve-sur-Lot et Pau.

"Un des traits les plus frappants des objets créés par Jean-Marie Blanchet est la duplicité de leur nature (tableau ou objet), objets concrets ou figuration d'une réalité plus générale. Cette duplicité est manifeste dans le mouvement de balancier permanent qui l'anime, passant du vrai au faux (ou du « vrai-faux », comme on dit pour les passeports, au faux vrai), dans un va-et-vient entre l'art, son histoire, ce qui en est sorti et ce qui y revient...

[…]

Les couleurs primaires étaient pour l'art abstrait les « briques » élémentaires, la matière première de la peinture. Jean-Marie Blanchet prend ces « briques » dans les nuanciers des fabricants de peinture industrielle, au même titre qu'il sélectionne ses matériaux (que ce soit les supports de son travail ou ceux qu'il figure) parmi ceux dont l'usage est commun. Comme il l'explique lui-même : « l'abstraction fait partie du décor et n'importe quelle peinture abstraite fait office de déjà-vu. Dans cette situation il me semblait que partir du réel pouvait être une solution pour sortir du propos de l'invention formelle à laquelle se superpose une attention portée à la peinture et au geste comme moyen. » Dit d'une autre façon, l'abstrait est aujourd'hui quelque chose de « déjà-vu ». Produit  d'une recherche expérimentale, il est devenu quelque chose de courant, qui a été appliqué et recyclé dans tous les domaines imaginables. Et le « déjà-vu » est, à travers la citation, l'appropriation, le détournement ou toutes leurs variantes, déjà fait. C'est la raison pour laquelle la ligne de partage ne passe plus depuis longtemps entre la figuration et l'abstraction, mais entre deux attitudes artistiques : l'une qui consiste à faire comme si tout était toujours identique, immuable (« De Lascaux au grand Louvre », « d'Altamira à Jackson Pollock », dans la version extrémiste, et depuis la fin du XIXèmesiècle, dans la version progressiste) et l'autre, qui est la voie suivie par Jean-Marie Blanchet, et qui est une attitude plus éthique qu'esthétique – qui consiste à surmonter l'hypocrisie qui voudrait que l'on puisse faire comme si le monde n'avait pas changé depuis les avant-gardes, pour tenir compte de l'historicité du moment présent."

Extrait du texte de Vincent Pécoil, Documents d'artistes Aquitaine, 2015

______

Jean-Marie Blanchet was born in 1970 in Châteauroux. He works and lives in Villeneuve-sur-Lot and Pau.

Texte en cours de traduction

 

Site internet et réseaux sociaux

Source

Documents d'artistes Nouvelle-Aquitaine
Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes

Dernière mise à jour le 2 mars 2020