Ian Kiaer

monographie de l'artiste
Projet soutenu par le Cnap
Parution
Arts plastiques
Galerie Marcelle Alix Paris 20
Ian Kiaer, monographie de l'artiste

Samedi 11 septembre à 12h00, dans le cadre de l'exposition Pink Cloth à la galerie (09.09 - 23.10.21), seront présentées les monographies de Ian Kiaer et de Gyan Panchal qui s'entretiendront avec Aurélie Voltz et Anne Bonnin.

Complément d'information

Cette nouvelle monographie est basée sur le projet Endnote, tooth initié par Ian Kiaer depuis plusieurs années, qui prend des formes diverses selon les occurrences et qui s'appuie sur les concepts utopistes de l'architecte Frederick Kiesler (1890-1965).

Frederick Kiesler avait imaginé à la fin des années 1940 un ensemble architectural non réalisé (rassemblant des espaces domestique, professionnel et de loisirs) en forme de dent humaine Tooth House. Poursuivant ici ses recherches autour des architectures modernistes, Ian Kiaer prend comme point d'ancrage le restaurant panoramique Monsanto construit sur les hauteurs de Lisbonne en 1968  par l'architecte Chaves da Costa. Cette construction se voulait l'emblème de la modernité vue par la dictature d'Estao Novo  (Etat Nouveau portugais 1933-1974). Conçu comme un édifice de luxe et de domination, le bâtiment aujourd'hui abandonné est devenu un lieu à usage alternatif.
Le travail de Kiaer trouve son origine dans une forme de nomadisme culturel, à partir de ses lectures de l'histoire de l'art et de l'architecture mais aussi de ses obsessions structurelles autour desquelles il tisse une réflexion.  Il développe dans son œuvre une approche de la peinture comme « forme mineure ». Ses installations et ses objets sont réalisés à partir d'éléments de la vie quotidienne ou de matériaux trouvés. Utilisant le sol et les murs comme surfaces de présentation il confronte ainsi le visiteur à des dimensions et échelles différentes et positionne les peintures et les maquettes sans donner de préférence à l'un des medium. Ces prototypes sont pour lui une structure expérimentale qui permet à la pensée d'être matérialisée comme un fragment.
Ian Kiaer déploie ici un ensemble de pièces récentes conçues pour l'occasion : des peintures sur papier recouvertes par des panneaux publicitaires, une maquette sommaire du restaurant, une œuvre gonflable, des éléments au sol.

Publié suite à l'exposition éponyme au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris en 2017.

320 pages (ill.), 25 x 30 cm (broché) Textes de Fabrice Hergott, François Piron, Christiane Rekade, Ian Kiaer. Édités par Ian Kiaer, Isabelle Alfonsi, Connor Linskey.
Design : Archive Appendix

Adresse

Galerie Marcelle Alix 4 rue Jouye-Rouve 75020 Paris 20 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 17 septembre 2021