Gloria FRIEDMANN Lune rousse

Exposition
Arts plastiques
Musée Bourdelle - 75015 Paris 15

Carte blanche est donnée à Gloria Friedmann qui investit la totalité du musée avec un ensemble d'œuvres pour la plupart inédites, conçues en résonance avec celles de Bourdelle. Initiée dans les années 80, l'œuvre de Gloria Friedmann, qui vit en France depuis 1977, aborde à la fois la sculpture, la photographie, le dessin, la gravure. La relation entre nature et culture est au cœur d'une réflexion qui en révèle et en interroge le caractère conflictuel. Jouant la théâtralisation, juxtaposant matériaux et objets, ses scénarios mettent en scène les représentants du genre humain ou animal, évoluant entre tragique et grotesque. La hardiesse et l'ingénuité de ces téléscopages constituent une véritable injonction à une prise de conscience. Dès le Hall des plâtres, le visiteur est accueilli par un immense pantin, Metropolis. Porteur de l'image d'une foule anonyme, il s'agite sous l'action d'un mécanisme, métaphore d'un pouvoir occulte ; non loin, un personnage, Monsieur X, se présente vêtu des drapeaux des pays membres du G 8. Oryx + Crake, célèbre couple d'un ouvrage de science-fiction réalisé au moyen de câbles d'ordinateur, est installé sous les arcades. Eux, des animaux, naturalisés tels que biches, aigles, cochons, tortues, cacatoès, ou figurés sur un ensemble de gravures, LSD, envahissent l'atelier du sculpteur tandis que dans l'appartement de Bourdelle, l'artiste a disposé les éléments d'une vanité : Hello !, Tic tac, tic tac…. Le jardin abrite, dans sa partie cachée, Garden party, une succession de sept tables surmontées d'un pot de fleur-urne dédiées au recueillement et au souvenir. Dans les salles en enfilade, Le Parfait Amour, figures blanches et inquiétantes d'une mariée portée par son époux, et La Matrix, personnage féminin tenant une sphère représentant la terre, marquent un territoire dédié à Ecstasy, un travail de peinture réalisé à l'occasion de cette exposition. Installés à la suite des bustes de Bourdelle, Les Cosmonautes nous confronte à l'espèce humaine. Ces bustes en terre cuite vernissée évoquent aussi la galerie de portraits d'un musée. Avec Cabaret des squelettes en métal peint rejouent les scènes de l'amour et du suicide, avec un humour corrosif, devant les bronzes des deux monuments commémoratifs de Bourdelle, le premier érigé à Montauban, et le dernier Cours Albert 1er, à Paris. Painting as a Pastime constitue le point d'orgue d'un « théâtre des matières » dont les protagonistes nous réservent des surprises…

Artistes

Horaires

Tous les jours de 10h à 18h sauf les lundis et jours fériés

Adresse

Musée Bourdelle - 75015 18, rue Antoine Bourdelle 75015 Paris 15 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020