Gabriele Di Matteo

De la lune à la terre
Exposition
Arts plastiques
Frac Bretagne, Fonds régional d'art contemporain Rennes

Après avoir accueilli une première exposition collective des œuvres du Frac Bretagne, puis une exposition monographique de l’artiste Claude Viallat, le Centre hospitalier de Cornouaille présente cette fois une exposition d’œuvres de Gabriele Di Matteo. Cet artiste, né en 1957 à Torre del Greco en Italie, est aujourd’hui installé à Milan où il vit et enseigne à l’Académie des beaux-arts. Son travail est centré sur les processus et les métamorphoses liés à la reproduction des images. La réplique, la transposition et la duplication sont pour lui des moyens d’interroger la nature même et les propriétés des images. Il met en question la notion d’auteur : l’artiste est-il celui qui fait ou celui qui donne à voir ? Sa panoplie comprend le changement d’échelle, le transfert d’un médium à un autre (photographie/peinture, photographie/tirage laser, image fixe/image en mouvement et inversement), ou encore l’appropriation qui, non sans ambiguïté, déjoue et rejoue la biographie des auteurs initiaux. En choisissant, à partir de 2003, comme support de réflexion, Le voyage dans la lune de Méliès, l’artiste élit à la fois la figure marquante du cinéma et une œuvre aux sources multiples. En effet, à la charnière du XIXe et du XXe siècle, Méliès concentre les talents de peintre et de dessinateur, de directeur de théâtre et de magicien et, bien sûr, celui d’auteur de plus de 500 films. C’est du catalogue Méliès, magie et cinéma que Gabriele Di Matteo extrait ses images premières : photographies de plateau du Voyage dans la lune réalisées dans les studios de Montreuil, détruits en 1945. A partir de ces images, personnages, décors, costumes et accessoires sont recréés et mis en scène. L’agrandissement des formats évoque la tradition des décors peints tandis que les sculptures des Sélénites et de l’Astronaute font sortir les personnages de la toile. La mise en couleurs particulièrement éclatante des tableaux rappelle la coloration au pinceau de la pellicule du film de Méliès. Quatre photos de plateau et le Grand Sélénite donnent ici une idée de la complexité de ce travail. A l’occasion d’une double exposition à Saint-Nazaire et à Rennes, intitulée « Tableaux vivants. Prenez garde à la peinture », Gabriele Di Matteo avait imaginé deux tableaux vivants mettant en scène cinq Sélénites venus de la lune, êtres imaginés par Jules Verne. Cette performance avait déclenché le projet d’un film, Voyage sur la terre, conçu comme une suite à celui de Méliès. Le scénario, improvisé au fil du tournage, raconte les aventures des Sélénites abordant la terre pour délivrer l’un des leurs, retenu captif par les Astronautes. Pour l’artiste, cette entreprise est un hommage à ceux qui, avant lui, ont su déjouer les frontières des différents champs de l’art et croiser les temps, les techniques, les œuvres pour élaborer de nouvelles propositions sur l’image. Avec ces deux voyages, dans la lune et sur la terre, c’est une belle évasion que le Centre hospitalier de Cornouaille offre aux patients, aux soignants et aux visiteurs.

Autres artistes présentés

Gabriele Di Matteo

Partenaires

Le Frac Bretagne reçoit le soutien du Conseil Régional de Bretagne, du ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Bretagne. Le Frac Bretagne est membre des réseaux « Platform », regroupement des Fonds régionaux d’art contemporain et ACB, art contemporain en Bretagne.

Mécénat

Exposition organisée avec le soutien de Verlingue et Génération

Horaires

Exposition ouverte tous les jours Accès libre

Adresse

Frac Bretagne, Fonds régional d'art contemporain 19 avenue André Mussat 35 000 Rennes France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020