FRANÇOISE HUGUIER

KOMMOUNALKI
Exposition
Photographie
Galerie Association L’Arbre de Vie - 26400 Mirabel-et-Blacons

les appartements communautaires

La galerie l'Arbre de Vie et le Festival Est-Ouest présente les photographies de Françoise Huguier dans le cadre de la 18ème édition du Festival Est-Ouest "Les littératures d'Europe, d'une frontière l'autre". FRANÇOISE HUGUIER est née en 1942, elle vit et travaille à Paris. On avait quitté Françoise Huguier sur les rives de son enfance cambodgienne (J'avais huit ans, Actes Sud, 2005), on la retrouve, au coeur de Saint-Pétersbourg, locataire d'une chambre dans un Kommounalka — littéralement appartement communautaire —, habitat et mode de vie typiques d'une certaine Russie, encore persistants sous l'ère de Vladimir Poutine. Elle a tiré de cette expérience un texte et une série de photos montrant la rigidité d'une société à la dérive..Françoise Huguier expose actuellement les photographies de Kommounalki dans le cadre des Rencontres d'Arles 2008. Par ailleurs, en septembre 2008 sort le film Natacha. KOMMOUNALKI "Mes toutes premières journées au coeur de ces appartements communautaires de Saint-Pétersbourg ont été particulièrement déroutantes. Je savais qu'il me faudrait plusieurs séjours et un sésame pour parvenir à éprouver les huis clos singuliers. Durant plusieurs années, j'ai photographié ces lieux et la vie quotidienne, des habitants et surtout Natacha, qui a rythmé mes séjours. Elle est devenue de manière implicite et sans que je le réalise vraiment, le fil rouge de mon récit, de mon envie d'être là et d'y rester. Elle incarne la quintessence des univers communautaires, du magnétisme de cette ville qui me taraude depuis tant d'années. Combien de temps suis-je restée ainsi hypnotisée par ces troublantes visions d'ombre et de lumière ? Qui m'a parlé de fantômes ? Qui m'a raconté qu'à Saint-Pétersbourg, la nuit, on pouvait voir l'invisible ? Françoise Huguier » Exposition présentée en partenariat avec le Festival Est-Ouest Exposition réalisée avec le soutien du laboratoire Dupon digital Lab. Françoise Huguier est représentée par l'Agence Rapho, Paris.

Complément d'information

Kommounalki

Dans son insatiable besoin de comprendre les gens et les choses, la photographe, passionnée par l'histoire de la Russie et le mythe de l'âme slave, a installé appareils et caméras dans les couloirs, les cuisines et les chambres de ces grands immeubles fatigués où cohabitent hommes et femmes, jeunes et anciens, couples et célibataires. Ni squats, ni kolkhozes, ni HLM, les Kommounalki et le mode de vie collective qu'ils génèrent préexistent à la Révolution de 1917 et prospèrent durablement sous le communisme soviétique. Ces grands appartements communautaires, créés sous l'empire de la nécessité et occupés par les populations issues de l'exode rural et des mutations industrielles, sont régis par des règlements intérieurs parfaitement codifiés dont la stricte observance donne lieu à d'interminables débats.

Déambulant dans les couloirs de ces espaces collectifs et singuliers où le silence semble un luxe inouï, poussant la porte d'untel ou d'une telle pour engager la conversation, Françoise Huguier nous guide et nous plonge dans les méandres d'une intimité collective où coexistent des vies et des destins dont chaque visage, chaque décor, nous deviennent familiers. On songe à Georges Pérec et à sa Vie, mode d'emploi dans cette manière si délicate et créative d'habiter la maison des autres.

Dans un patchwork d'existences liées, Tatiana, Rostilov, Sveta, nous regardent en nous laissant deviner des fragments de la texture de leurs jours ; quant à la fascinante Natacha, farouche sorcière supposée de l'appartement, Françoise Huguier nous livre les multiples facettes de son envoûtante beauté. Poursuivant le fil de cette «visite» insolite, on ne s'étonne pas de découvrir, au détour d'une salle de bains commune, de superbes nus saisis dans la simplicité de la vie quotidienne, comme si la présence complice de la photographe avait, par enchantement, transformé les habitantes en modèles et l'appartement communautaireen Académie des beaux-arts.

Partenaires

Festival Est-Ouest

Horaires

Tous les jours de 11h>19h

Adresse

Galerie Association L’Arbre de Vie - 26400 Domaine de Blacons 26400 Mirabel-et-Blacons France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020