Fernando X. González, Benjamin Nachtwey

INDUSTRIE & PAYSAGE
Exposition
Arts plastiques
Galerie La Ferronnerie Paris 11

Benjamin Nachtwey, Meeting 2, 2010, 130x200cm

Fernando X. González (1956, Buenos-Aires, Argentine) et Benjamin Nachtwey (1962, Hambourg, Allemagne) observent et transcrivent des paysages de manière récurrente, en choisissant des points de vue où se devine l’activité humaine. Ces paysages prétextes leur permettent d’élaborer des peintures où la matière, le choix d’une palette aux tons assourdis pour González, un cadrage large privilégiant l’atmosphère, quelques rais de lumière éclairant la toile pour Nachtwey, sont peut-être le véritable sujet. Fernando X. González évoque plus qu’il ne décrit certains lieux particuliers de Buenos-Aires, ses alentours, des aires industrielles tombées en désuétude, des quais portuaires désaffectés, maintenant des ponts, des canaux où se fondent l’eau, le ciel, la terre.. Il peint à l'huile, en privilégiant des couleurs atténuées par le blanc, où les gris sont éclairés par des bleus légers, une trace de vert, de jaune, à moins qu’un délicat vert amande, quasi monochrome, ne vienne donner la sensation d’eaux endormies au fond d’un canal. N’hésitant pas à laisser apparaître la texture du support, -bois,toile- qui devient un élément à part entière de l'œuvre, mêlée aux couches de peinture, il nous donne à percevoir la densité de la terre, de la brume matinale, d’où peuvent surgir les nacelles d’un manège, les structures métalliques d’un pont suspendu.. Benjamin Nachtwey, avec les peintures de la série ‘in the Yaddo-woods’ choisit de peindre des sous-bois aux feuillages denses, troués par des tâches de lumière, où apparaissent en arrière-plan des véhicules arrêtés, voire renversés : D’où une étrange sensation pour le spectateur, partagé entre le sentiment d’apercevoir furtivement quelques voitures laissées à l’arrêt par des promeneurs, à moins qu’il ne s’agisse de véhicules abandonnés. La distance étudiée pour ces représentations évite la description, et tend à restituer les impressions furtives ressenties par le passager d’une voiture. La légèreté même de la peinture n’est pas là pour souligner les essences botaniques, mais contribue à nous immerger dans l’atmosphère du paysage traversé. Les peintures de Fernando X.González et Benjamin Nachtwey ont donné lieu à la publication de catalogues monographiques, dont le récent catalogue ‘Visible’ publié à Buenos-Aires pour Fernando X. González. Ils ont participé à de nombreuses expositions, en France comme à l’étranger, dont l’une au Creux de l’enfer, à Thiers, pour Fernando X.González, et l’Abbaye Saint André, Centre d’art de Meymac pour Benjamin Nachtwey.

Autres artistes présentés

benjamin nachtwey, christoph schneeberger, delphine pouillé, dominique dehais, fabienne oudart, fernando x. gonzález, frédéric coché, ien lucas, jacqueline taïb, jari silomäki, jérôme touron, juha nenonen, laurent fiévet, marie-amélie porcher pour ©Yvette et Paulette, martin bissière, maryline genest, octavio blasi, richard müller, ruth-maria obrist, saadi souami, sanna kannisto, solenne goupil, vittorio roerade, warffemius

Horaires

du mardi au vendredi : 14h-19h et samedi : 13h-19h

Adresse

Galerie La Ferronnerie 40 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris 11 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020