En attendant

Mehdi Meddaci
Exposition
Film, vidéo
Château des Adhémar - centre d'art contemporain Montélimar
Normal 0 21

"Mehdi Meddaci développe un travail plastique construit par strates successives sous forme de dispositifs ou d'images autonomes qui font dialoguer photographie, vidéo et cinéma. A l'image d'une « mer au milieu des terres », tout réside dans le déplacement, entre le son et l'image, le document et l'artifice, entre le vacillement des corps et la prégnance des paysages. Le montage entretient chez le spectateur un certain élan à déconstruire pour recréer et valoriser la présence de mondes possibles.
Le visible est porté par l'étrange sensation d'un manque, celui d'une Histoire, peut-être".


Né en 1980 à Montpellier, Mehdi Meddaci est un photographe qui travaille entre Paris et sa ville de naissance. Formé à l’Ecole Supérieure de la Photographie d’Arles (2006) et au Studio National des Arts Contemporains du Fresnoy (2008), il développe une pratique qui navigue entre photographies et vidéo installations, déclinant l’ensemble de ses productions sur les deux modes, allant jusqu’à utiliser des supports intermédiaires comme les diapositives, et jouant de la fixité dans ses vidéos, du mouvement dans ses photos.
Il explique : «Mon approche de l’image fait avancer en parallèle ma pratique photographique et ma «tentative cinématographique»», et exprime une dualité, une traversée entre deux mondes, qu’ils soient géographiques ou plastiques, réels ou fictifs [...].
L’intégration omniprésente des images apporte un sens à ma vie. Quand je les monte et les installe, j’entretiens le désir d’exister et de donner de l’importance aux «imaginations» de mondes possibles. Tout cela se vit dans une pure immédiateté portée par l’étrange sensation d’un manque. Le mélange de culture orient-occident dont je suis le produit pose parfois des problèmes de réflexion sur l’image. En imaginant les signes de ce mélange, je réaffirme symboliquement une continuité menacée, un étirement culturel aux limites d’une disparition.

Mehdi Meddaci a très rapidement orienté son travail sur les fondements d’une possible mémoire des migrations et des déplacements, de son impact dans la conscience profonde d’un cycle. Il tente d’établir l’idée d’un exil obsessionnel des populations, et plus particulièrement méditerranéennes. Cette mixité culturelle est une inspiration permanente pour Mehdi Meddaci qui travaille sans cesse sur les images et leurs représentations : partagé entre les deux rives de la Méditerranée, et marqué de ces territoires qui le façonnent, Mehdi dévoile un univers où la mer est une frontière perméable, où l’équilibre des hommes entre les deux terres est incertain où l’Orient et l’Occident se côtoient.

Partagé entre les deux rives de la Méditerranée, et marqué de ces territoires qui le façonnent, Mehdi dévoile un univers où la mer est une frontière perméable, où l'équilibre des hommes entre les deux terres est incertain où l’Orient et l’Occident se côtoient.

Au Cac des Adhémar, il propose d'entrer dans une itinérance qui mènera de la Syrie à l'Algérie, de l'image fixe à l'image filmée ; tout ceci dans une dimension poétique au sein de laquelle le temps semble dilaté.


L’artiste
Mehdi Meddaci est diplômé du Fresnoy - Studio national des arts contemporains et de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles. Il a participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives et a été résident à Damas, Alexandrie, Beyrouth et Toulouse.
En 2007, alors étudiant au Fresnoy, il présentait à TEMPS D’IMAGES l’installation Corps traversés - El Djazaïr / Les îlots - troisième volet, puis, en 2008, à sa sortie du Fresnoy, l’installation Lancer une pierre. Le film "Tenir les murs" et l’installation "Murs", présentée à TEMPS D’IMAGES en 2011 sont les étapes suivantes d’un cycle ouvert en 2007.
Il participe en 2012 aux Rencontre photographiques d’Arles et exposera en 2014 au Centre photographique d’Ile-de-France.

Les collaborations
Galerie Odile Ouizeman, Paris
En Résonance avec la Biennale d’art contemporain de Lyon

Les rendez-vous autour de l’exposition
Vernissage le samedi 19 octobre 2013 à 12h
Rencontre avec l’artiste à 11h
Conférence « Apartés »
À 14h30 le samedi 19 octobre, avec David Gauthier, responsable des affaires culturelles et chargé de mission « Images » à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon.

Résidence artistique au Collège Europa (Montélimar) – classe de 4ème –
À l’automne, un film sera produit par l’artiste et une classe de collégiens avec comme point de départ un vers du poète palestinien Mahmoud Darwich : « Ils accomplissaient leur légende selon leur volonté et pour les cailloux composaient l’éclat des oiseaux. » (extrait de Et la terre se transmet comme la langue, du recueil Au dernier soir sur cette terre

Vacances au château : « Les P’tites histoires »
Animation, lecture d’un livre d’art et visite commentée pour les enfants (6-10 ans) les mercredis des vacances de la Toussaint (à 15h) : 24 et 31 octobre.
« Ecoutez, une œuvre nous parle ! A moins que ce ne soit son créateur : plongeons dans l’imaginaire d’un château millénaire peuplé d’œuvres contemporaines avec la lecture d’une histoire ou d’un conte relié à l’univers de l’artiste et rêvons.. ».

 

Tarifs :

3,50 / 2,50 / gratuité

Commissaires d'exposition

Artistes

Horaires

Tous les jours sauf le mardi 10h-12h30 et 14h-18h

Adresse

Château des Adhémar - centre d'art contemporain 24 rue du château 26200 Montélimar France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020