Emmanuelle Bouyer

Devant les scintillements [23°44/307 M/S]
Exposition
Arts plastiques
École et espace d 'art contemporain Camille Lambert Juvisy-sur-Orge
Emmanuelle Bouyer, Infra-rouge 00, 2021

Emmanuelle Bouyer entretient un rapport prééminent et agissant avec les lieux. C’est dans les lieux qui se présentent à elle qu’elle vise à rendre apparente sa matière de prédilection : l’énergie fluide de la lumière — celle qui constitue un espace et se manifeste ostensiblement dans la vie. La lumière « se transmet de proche en proche par ondulations successives » comme le son. Il s’agit donc d’apprivoiser ces courbures et ces remous. Cette approche est le début de l’aventure, ce qui motive le désir, ce qui amorce le processus. [...]


Ainsi, Emmanuelle Bouyer est irrésistiblement attirée par l’éclat de la lumière. Non pas pour sa rutilance mais pour sa fugitivité, pour son évanescence. Elle « l’adore » dirait-elle, pour la fragilité de ses scintillements, la faillibilité de son chatoiement. Si l’artiste poursuit la course du soleil dont elle rend compte dans ses installations précaires, ou dans les tracés de ses dessins tels des cartographies luminescentes, c’est plutôt l’étoile filante qui constituerait chez elle, me semble-t-il, une partenaire quasi sororale.


Cette forme d’énergie fulgurante s’inscrit dans l’ensemble de son processus. En effet, la pensée même de l’artiste s’incarne dans une prégnante intelligence du soubresaut. Elle se construit dans des sortes de spasmes intuitifs, comme par à-coups. Cette création spasmodique invite aisément une place généreuse à la forme du fragment, et des archipels qu’il constitue en se multipliant. La bribe « au-delà de toute fracture, de tout éclat, est la patience de pure impatience, le peu à peu du soudainement ».

La linéarité, et la prudence qui la prédéfinit, ne sont pas de son ressort. La préférence est donnée aux perpétuels changements d’un état à un autre. Elle est offerte aux métamorphoses conférant tout à la fois une certaine instabilité et un effet merveilleux : un lieu travaillant ces écarts et ces vides, le lieu de l’éventualité d’un miracle. À l’instar d’une attitude poétique toute rimbaldienne, le risque d’un étincelant désastre n’est jamais très loin. Cette possibilité n’est pas une négation de l’oeuvre en devenir. Bien au contraire, elle contribue à la singularité de son émergence, imprégnée de doute et régie par une urgence tout à fait bouleversante. [...]

Juliette Fontaine

Extrait du texte « Emmanuelle Bouyer, le départ absolu » à paraître dans le catalogue d'exposition Emmanuelle Bouyer, Devant les scintillements [23°44/307 M/S], 2022
 

Complément d'information

AUTOUR DE L’EXPOSITION

=> À L'ESPACE DART CONTEMPORAIN CAMILLE LAMBERT


VERNISSAGE : Samedi 12 février à partir de 16h

RENCONTRE AVEC L’ARTISTE : Mardi 15 février à 19h

PROJECTION-CONFÉRENCE l'art en lumière : Mardi 8 mars à 18h30

ATELIER LAMB’ART : Samedi 26 mars de 10h30, atelier parents-enfants (à partir de 5 ans), gratuit sur inscription.

CAFÉ-VISITE : Jeudi 7 avril 2022 à 15h


=> À LA MÉDIATHÈQUE RAYMOND QUENEAU

CONFÉRENCE DE BERNARD MAITTE


Une histoire de la lumière, d'Archimède à Flammarion : samedi 12 mars à 15h30 3 Rue Piver, à Juvisy-sur-Orge

Bernard Maitte, physicien et historien des sciences, professeur émérite de l’université de Lille, proposera une conférence autour de l'histoire de la perception de la lumière en écho à la figure de l'astronome Camille Flammarion et de son observatoire situé à Juvisy-sur-Orge. Cette présentation sera suivie d'une discussion avec l'artiste Emmanuelle Bouyer.


=> DANS LE PARC DE L'OBSERVATOIRE CAMILLE FLAMMARION

CHASSE DE LUMIÈRE : Samedi 9 avril à 15h, 32 avenue de la Cour de France, à Juvisy-sur-Orge

Performance artistique d'Emmanuelle Bouyer, avec l'accompagnement de Yasuyo Mochizuki, comédienne.

Commissaires d'exposition

Horaires

Du mardi au samedi de 14h à 18h.

Tarifs

Entrée libre

Adresse

École et espace d 'art contemporain Camille Lambert 35 avenue de la Terrasse 91260 Juvisy-sur-Orge France

Comment s'y rendre

– RER C ou D : station Juvisy-sur-Orge, sortie Mairie, puis prendre l’Avenue Estienne d’Orves jusqu’à l’église, à droite prendre l’avenue de la Terrasse. L’accès se fait par l’arrière du bâtiment en rez-de-jardin.
– En voiture depuis Paris : autoroute A6, puis aéroport d’Orly / N7 direction Evry. Sur la N7 sortie Juvisy centre ville / centre hospitalier.

Dernière mise à jour le 7 janvier 2022