Echappée des songes

Marine Joatton
Exposition
Galerie Françoise Besson Lyon
Acrylique sur toile, 116 x 150 cm

Besson invite Marine Joatton à investir les murs de la galerie pour une première exposition personnelle qui se tiendra du 30 novembre au 31 janvier 2019, Echappée des songes
Dans cette exposition, nous retrouvons tout l’univers de celle 2016 montrée au musée de Saint-Etienne « un air de famille » (commissariat Martine Dancer, texte de Lóránd Hegy) transposée en peinture. Un univers de contes, un imaginaire débridé qui laisse une grande part aux contes de notre enfance, ceux d’Andersen ou de Grimm réappropriés par l’artiste qui nous donne à découvrir son univers : « Mon univers est une vision poétique, il est peuplé d'êtres hybrides qui n'existent pas dans la réalité mais dans les contes, de fleurs gigantesques, de tropiques rêvés, de fêtes et de carnaval qui brillent de mille lumières. Ces représentations sont fantasmagoriques. Elles ont pourtant bien une existence dans la peinture qui sublime à travers le tamis de la poésie, la vie réelle.
"Ma représentation du monde ou mon univers, sont rêvés, sortis des songes, nourris par tous ce que je vois, je lis, et ressens et plus particulièrement toutes les visions et impressions d'enfance qui m'ont profondément marquées (Belle ile en mer, les bêtes, les feux d'artifice...). Cette représentation est vraie ou surtout authentique selon mes propres critères de vérité qui ont à voir avec la réalité telle que je la perçois, mais qui ont aussi largement à voir avec tout un monde issu de l'inconscient qui se construit à partir de bribes de la réalité et de fictions d'autres auteurs. Cette représentation du monde se fonde sur ce que je vois et ce qui m'impressionne. Elle s'édifie aussi notamment grâce à mes lectures ou aux oeuvres que je rencontre. Par exemple, Le grand Meaulnes, lu à quinze ans, a été je pense une inspiration inconsciente des gouaches présentées au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Saint Etienne en 2016, dans l'exposition "un air de famille". Les contes de Perrault, d'Andersen ou des frères Grimm ont aussi sensiblement influencés l'apparence des protagonistes de mes peintures. On pourrait aussi évoquer des gravures de Granville ou les créatures des caprices ou disparates de Goya comme autant d'influence sur ma représentation du monde qui se projette dans mes peintures. Dans le domaine pictural, des peintres comme Watteau (le Gilles), Ensor (masques, carnavals), Munch (hybridation très réussie du dessin, de la ligne, et de la peinture), Nolde (les couleurs, les personnages hybrides, monstrueux, enfantins), et plus proches de nous, Baselitz (l'énergie du geste, les premières oeuvres sombres mettant en scène un enfant monstrueux se masturbant) et Per Kirkeby (les couleurs, une oeuvre puissante entre abstraction et figuration) m'ont fortement impressionnée au sens propre comme au sens figuré » Marine Joatton, octobre 2018

Adresse

Galerie Françoise Besson 10, rue de Crimée 69001 Lyon France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 5 mai 2021