Des espoirs d'Emma Dusong

Exposition
Arts plastiques
La cuisine - Centre d'art et de design Nègrepelisse

Emma Dusong, « Cœur », avril 2015, installation, table, assiette, couverts, chocolat en forme de cœur anatomique, miroir.

Stéphanie Sagot, directrice artistique et scientifique 

L’invitation faite à Emma Dusong s’inscrit dans notre thématique triennale portant sur le « vivant ». L’artiste développe une démarche sensible dans laquelle la voix et le son occupent une place importante, parfois pour donner vie à des objets. 

Elle se saisit de ce sujet pour nous parler de la relation conflictuelle voire pernicieuse que nous entretenons avec notre environnement à l’heure d’une hyperconsommation qui semble sans limite et immaitrisable. Son propos se construit à partir de la fragile relation que l’Homme entretient aujourd’hui avec l’oecumène, cette Terre qu’il habite et anthropise. Entre espoir et désespoir, elle évoque par ce titre polysémique la figure instable de l’équilibriste dans laquelle nous nous retrouvons aujourd’hui. 

Dans une approche contextuelle, Emma Dusong a créé des œuvres délicates dont certaines nous mettent face à face avec nous-mêmes, nos contradictions, nos conflits internes ou nos addictions mais aussi nos décisions qui peuvent être porteuses de changements et de transformations. 

L’exposition se construit en quatre « mouvements » composés de 9 œuvres dont 6 ont été créées en résidence à La cuisine. Qu’il s’agisse de goûter un cœur humain en chocolat face à notre propre reflet ou de se coiffer d’un casque de spéléologie pour projeter, à l’aide de notre propre corps, une vidéo présentant l’effort de personnes qui s’engagent sur une nouvelle voie, ces œuvres nous interpellent et nous poussent à sortir de notre condition de spectateur pour nous impliquer et nous faire éprouver notre vulnérabilité mais également notre capacité à agir. 

Emma Dusong, artiste 

À la question : « Ce projet d’exposition est-il optimiste ou pessimiste ? », je réponds : «  Il y a des espoirs, du désespoir donc. Des espoirs car l’humain est toujours vivant et peut encore agir. Il peut se tromper, chuter, décider, revendiquer, disparaître, chanter. Désespoir car la terre est fragile, elle souffre, s’échappe. En quatre mouvements  : de la vulnérabilité, aux décisions, à la revendication jusqu’à la crainte de la disparition, Des espoirs tente d’interroger notre relation au vivant et au désir. » 

Tarifs :

Gratuit

Partenaires

La cuisine, centre d’art et de design, est développée par la commune de Nègrepelisse grâce au soutien de la Communauté de Communes des Terrasses et Vallée de l’Aveyron, du Pays Midi-Quercy, du Conseil Général de Tarn-et-Garonne, du Conseil Régional Midi-Pyrénées, du ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Midi-Pyrénées et de la Communauté Européenne avec le Programme Leader V Midi-Quercy.

Horaires

DE JUIN À AOÛT 
 > L’exposition 
 Du Mar. au Dim. 14h - 18h 
 > La cour 
 Du Mar. au Ven. 9h - 18h 
 Sam. et Dim. 14h - 18h 

 DE SEPTEMBRE À MAI 
 > L’exposition 
 Du Mar. au Dim. 14h - 17h 
 > La cour 
 Du Mar. au Ven. 9h - 17h 
 Sam. et Dim. 14h - 17h 

 Fermé : vacances de Noël

Adresse

La cuisine - Centre d'art et de design Esplanade du château 82800 Nègrepelisse France

Comment s'y rendre

Parking devant l’entrée // Gratuit Bâtiment accessible aux personnes à mobilité réduite. Gare À Montauban > 17km À Caussade > 11km Aéroport Toulouse-Blagnac > 70km
Dernière mise à jour le 2 mars 2020