Dernières portes ouvertes de l’année 2010 à Chamalot-Résidence d’artistes

Maude Maris et Claire Tabouret en résidence en septembre
Conférence
Arts plastiques
Chamalot-Résidence d’artistes Moustier-Ventadour

Maude Maris et Claire Tabouret dans l'atelier de la résidence

Dimanche 26 septembre de 15h00 à 18h00, le public est invité à venir découvrir le travail des jeunes peintres Maude Maris et Claire Tabouret en résidence à Chamalot pendant le mois de septembre.

Complément d'information

Maude Maris voit sa peinture comme un acte de lissage, de disparition des détails, engendrant une perte des repères d’échelle et déterminant un espace possible à toutes les tailles. Ses « Intérieurs » sont des pièces dont il manque le quatrième mur, cases ouvertes sur le regardeur, scènes attendant l’action qui va s’y dérouler. C’est sans doute parce que l’architecture, abritant nos actions, est comme un moulage en creux de nos existences que Maude Maris y amène des objets contenants : piscines retournées, moules industriels de bateaux aux courbures anthropomorphiques, ils laissent flotter le doute d’un corps absent, perdu dans ces pièces vides. Ces espaces ne feraient-ils pas partie d’un même ensemble labyrinthique dans lequel le regardeur perd ses repères. L’objet représenté serait reconnaissable si elle ne venait l’habiller de couleurs acides, lui retirer les détails qui le définissent et par là-même lui donner une nouvelle identité, lui conférant ainsi la beauté suspecte d’un paysage artificiel.
Maude Maris vit et travaille en Normandie.

Les peintures de Claire Tabouret parlent de mémoire et de disparition. Les paysages qu’elle retient dans le crépuscule sont troués de lacs sombres, masqués de rideaux de feuillages qui absorbent la couleur et retiennent la lumière, complices dans ce retardement de la vision ultime. Dans le nouvel ensemble de peintures sur lequel elle travaille actuellement, tentes et campements occupent tout l’espace de la toile. Les drapés et cordages, sont peints par voiles successifs de peinture très diluée, qui plongent graduellement l’image dans l’obscurité. Le sujet même du tableau est éprouvé dans sa persistance à vouloir refaire surface. Car peindre est pour elle ralentir le moment d’avènement de l’image, pour en explorer le mystère. Elle en arpente les stades et mesure ainsi l’ampleur de la peinture comme champ d’expérience inouï. Ces peintures fantomatiques sont autant de présences lancinantes, faisant affleurer une mémoire collective.
Claire Tabouret vit et travaille en région parisienne.

Autres artistes présentés

Maude Maris et Claire Tabouret

Horaires

de 15h à 18h

Adresse

Chamalot-Résidence d’artistes 19300 Moustier-Ventadour France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020