Claire Chevrier, Leeds, 1995

Interview vidéo de Pascal Beausse, responsable de la collection photographie, Cnap

<i>Leeds</i>
1995
FNAC 96604
Centre national des arts plastiques
© Adagp, Paris / Cnap / photo : Yves Chenot

Claire Chevrier est née en 1963 à Pau (France), elle vit et travaille à Mayet et Paris. L’artiste approche des lieux en 24×36, sans pied. En donnant à voir dans son travail photographique la sédimentation de l’Histoire dans le paysage, les stigmates laissés par la civilisation industrielle en pleine campagne, elle pose la question de la place de l’homme au sein de l’environnement qu’il façonne.

Avec Leeds, photographie acquise en 1996 par le Centre national des arts plastiques, par un effet de compression des plans, Claire Chevrier constate, dénonce l’absurdité de l’aménagement d’un territoire. La photographie nous montre une maison d’ouvrier coincée entre des arbres dépouillés et les cheminées de refroidissement d’une centrale nucléaire, mettant ainsi en évidence une menace pesant sur la vie humaine, la fragilité de l’être humain et sa capacité de résilience face à des conditions de vie extrêmes générées par la civilisation industrielle.

On peut retrouver le travail de Claire Chevrier dans l’exposition collective L’œil de l’expert, La photographie contemporaine jusqu’au 18 septembre 2016 au musée Nicéphore Niépce.

Artiste(s) associé(s)
Dernière mise à jour le 4 février 2020