Atlas, cartes et plans. Topographie, toponymes, territoires

Exposition
Arts plastiques
cdla Saint-Yriex-la-Perche

cdla vu de haut

À partir des années 1960, l’intérêt porté par les artistes aux cartes, plans et autres relevés topographiques se manifeste singulièrement (voir par exemple certaines oeuvres de Sol LeWitt, Bill Woodrow, Robert Smithson, Jasper Johns, Alighiero e Boetti, les «Tavole zoogeographice» de Claudio Parmiggiani, «This Way Brown» de Stanley Brown, les «Memory Maps» de Roger Welch ou encore «A sculpture by Richard Long. Wiltshire 12-15 October 1969» de Richard Long…).Le sujet est vaste1, domaine qu’aucune carte ne pourrait dessiner et que la présente exposition – loin d’être exhaustive – circonscrit autour d’oeuvres sur papier, imprimées et éditées. Faire le plan de l’exposition et en tracer les limites (ces sentiers entre deux champs que l’on doit au mot latin limes) est facile ; quatre parties (zones ou régions) la composent. La plus importante est consacrée aux cartes et plans (Art & Language, Wim Delvoye, Marcel Broodthaers, Aleksandra Mir, Luca Vitone, Lefevre Jean Claude, Peter Downsbrough, Hubert Renard, Franck Scurti, Kristina Solomoukha, Samon Takahashi et Bertrand Lavier…). Une deuxième partie qui pourrait être titrée «Le parcours comme oeuvre en soi» concerne les trajets et les tracés – deux mots qui, ici, précisément s’accordent (Richard Long, André Cadere, Jan Dibbets, Maurizio Nannucci…). La troisième partie touche aux notions de topographie et de territoire (Jan Dibbets, Daniel Spoerri, Michelangelo Pistoletto…). La dernière partie rassemble des publications dont le sujet et l’objet est la toponymie (Eric Watier, Simon Cutts, herman de vries, Martin Rogers…). 1 – Même s’il ne traite que peu de l’utilisation de la carte par les artistes contemporains, on consultera l’exemplaire catalogue Cartes et figures de la terre publié en 1980 par le Centre Georges Pompidou - Paris à l’occasion de l’exposition éponyme. Remerciements à Annalisa Rimmaudo, Ghislain Mollet-Viéville, Hubert Renard, Irmeline Lebeer, Guy Schraenen, Eric Watier, Emmanuel Hervé, Artothèque du Limousin.

Complément d'information

(Une carte n’est pas le territoire1.La carte n’est pas le territoire.2 )1 - Alfred Korzybski. 2 - Robert Filliou.

Dans le même temps, la Ville de Saint-Yrieix-la-Perche organise l’exposition«Cartes sur tables», présentation des planches du cadastre napoléonien ainsi que de différents plans de la commune.

Journée d’étude le 15 mai 2010
(dans le cadre de la manifestation «La nuit des musées»)"

A un moment où les divisions administratives du territoire sont, en France, sur le point d’être bouleversées, il nous a semblé opportun de projeter une journée d’étude consacrée au thème des exposition présentées au Centre des livres d’artistes. Organisée conjointement par le Centre des livres d’artistes, l’Université de Limoges et la Ville de Saint-Yrieix-la-Perche,
cette journée d’étude réunira femmes et hommes politiques, artistes, critiques d’art et universitaires. (programme définitif disponible en avril sur le site www.cdla.info/).

Autres artistes présentés

Art & Language, Ben Vautier, André Cadere, Simon Cutts, Collectif 1. 0. 3., Wim Delvoye, herman de vries, Jan Dibbets,
Peter Dowsbrough, Robert Filliou, Douglas Huebler, Edmund Kuppel, Lefevre Jean Claude, Eugenio Miccini, Aleksandra Mir,
Mieko Shiomi, Daniel Spoerri, Bernard Villers, Wolf Vostell, Hans Waanders, Eric Watier.

Partenaires

Le Centre des livres d’artistes est membre de l’association 5,25 – Réseau d’art contemporain en Limousin et de DCA – Association française de développement des centres d’art

Adresse

cdla 1 place Attane 87500 Saint-Yriex-la-Perche France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020