Americans in New York 3

Matthew Buckingham, Lisa Oppenheim, Hank Willis Thomas
Exposition
Arts plastiques
Michel Rein, Paris Paris 03

Vue d'exposition
Courtesy de l'artiste et Michel Rein, Paris/Brussels
© Florian Kleinefenn

Jamais deux sans trois, dit-on, suivant cette conviction qui voudrait qu’un acte doit être accompli trois fois afin qu’il réussisse. Sauf que dans ce cas bien précis les deux premiers épisodes furent des succès selon l’opinion générale. C’est pour cette efficace raison que nous voilà à la veille d’une troisième saison. Même titre mais les protagonistes ont à nouveau changé. Le prétexte reste analogue, mais la gémellité s'arrête là. New York, incontournable capitale de l’art contemporain, offre toujours une scène revigorée et revivifiée. New York n’est pas l’Amérique dit-on mais l’Amérique a besoin de New York pour exister globalement, c’est ce que cette exposition essayera de prouver sous la forme de quelques tranches d’actualité à fort relent de contextualisation. Les trois artistes invités, utilisent tour à tour l'image, fixe ou animée, pour raconter, une identité dédoublée, un lien tendu entre le privé et le public, entre récit personnel et histoire collective, entre le politique comme combat privé et l’engagement par excellence et la manière dont cela déteint sur la place de la cité. Il y a dans chaque oeuvre présentée un va et vient entre une histoire et un regard générationnel qui impose une mise à jour soutenue par une mise au point afin qu’il advienne une autre finalité à l’oeuvre d’art et sa mise en scène.

Lisa Oppenheim (née en 1975 à New York, où elle vit et travaille) interroge et interprète les différentes techniques de production de l'image et son large éventail de significations. Héritière du mouvement conceptuel, elle développe un dialogue constant entre le procédé photographique et son objet, en utilisant des images aussi bien récentes que très ancienne. Ainsi elle les traduit et transforme, par le biais de procédés valorisant aussi bien le contenu de l’image que le contexte originel et la raison de son existence liminaire. Lisa Oppenheim a participé à de nombreuses expositions collectives et monographiques : notamment au Museum of Modern Art (2013) et au New Museum (2010), New York, au Guggenheim Museum, Bilbao, ou encore à la Royal Academy of Arts de Londres et dernièrement à la Kunstverein de Graz.

Matthew Buckingham (né en 1963 à Nevada, Iowa, vit et travaille à New York) questionne la relation que nous entretenons avec l’histoire. Il met en exergue la compréhension que nous en avons et la valeur d’objectivité que nous lui accordons, et il réinterprète les faits historiques pour mieux interroger divers documents et images et les inscrire dans des perspectives différentes. Le travail de Matthew Buckingham a fait l’objet de nombreuses expositions collectives et monographiques : Hamburger Bahnhof Museum für Gegenwart, Berlin (2007) ; Lunds Konsthall (2006) ; Kunstverein und Kunstmuseum St Gallen (2006) ; Liverpool Biennial International (2006) ; Lisson Gallery, Londres (2005) ; Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig, Vienne (2003) ; PS1 Contemporary Art Center, New York (2002) ; Murray Guy, New York.

Hank Willis Thomas (né en 1976 à Plainfield, NJ, il vit et travaille à NY) utilise différents mediums pour explorer l'identité afroaméricaine, son histoire, et les questions raciales et sociales qui sont liées. Inspiré par les travaux de Carrie Mae Weems, Lorna Simpson, et de sa mère, la photographe et professeur des universités Deborah Willis, il fait appel au langage et à l’imagerie populaire afin de traiter des questions qui sont souvent occultées par notre société. L’artiste se place alors comme témoin et archéologue de la culture visuelle qu’il décortique pour nous donner à voir ce que la culture dominante dit sur le monde et inversement comment, par celle ci, le monde nous est donné à voir. Parmi les exposition récentes il y a celle du Cleveland Museum of Art (2008-2013), de la Corcoran Gallery of Art, Washington (2011,2013), ‘Windows Picture’ (en collaboration avec Sanford Biggers) à l'International Center for Photography, New York (2013) et la Biennale d'Istanbul (2011). Ami Barak Octobre 2014

Horaires

du mardi au samedi de 11h à 19h

Adresse

Michel Rein, Paris 42 rue de Turenne 75003 Paris 03 France

Comment s'y rendre

Chemin Vert - Ligne 8
Dernière mise à jour le 2 mars 2020