Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Cultures Electroniques, festival Acces-s

Share Share Share Share Share

Machines sensibles

Nouvelles technologies - Exposition
11 octobre • 09 décembre 2017

Les machines, mécaniques, électriques ou électroniques, sont généralement programmées pour réaliser une tâche précise, qu’elles exécutent sans (dé) faillir, n’ayant ni faim, ni soif, ni sommeil, n’étant envahies d’aucun doute existentiel, et étant généralement dépourvues de toute forme d’humour.

On les associe volontiers à une forme de rationalité poussée à l’extrême, à l’opposé de l’univers des sentiments, des émotions et de la sensibilité. Pourtant, certains artistes ont décidé de consacrer leur pratique à la construction de machines, leur attribuant des capacités d’évocation oniriques ou même métaphysiques.

D’où vient la sensibilité que nous prêtons à certaines machines ? D’une imperfection réelle ou simulée ? De l’inutilité, voire de l’absurdité de la tâche qu’elles auraient à accomplir ? De leur fragilité apparente qui les condamnerait à une mort certaine ? D’une forme d’autonomie d’action qui suggèrerait une volonté propre ? D’une apparente capacité de créer, en dessinant des objets ou en inventant des compositions musicales ?

Les machines « sensibles » sont celles qui provoquent chez nous un phénomène d’identification, voire même de projection, en étant le miroir de nous-même. Elles nous renvoient à notre fragilité, à nos joies, à nos peurs, à nos angoisses, à nos désirs, à tous les comportements absurdes que nous mettons en place pour tenter de contourner nos faiblesses. Elles nous confrontent à la beauté et à l’absurdité de la condition humaine. Mais cette sensibilité n’est-elle pas aussi source d’angoisse ?

Jusqu’où pouvons-nous accepter qu’une machine nous ressemble ? Une machine trop humaine pourrait revendiquer des droits en tant qu’ « espèce », dans un but d’émancipation, voire de domination de son créateur. Est-ce pour cette raison qu’au-delà d’un certain seuil de ressemblance, un robot humanoïde finit par nous glacer d’effroi et provoquer un phénomène de rejet ?

Dans le contexte de la dépendance que nous avons noué avec les machines, dont le bug de l’an 2000 marqua l’expression soudaine et névrosée d’une prise de conscience planétaire, est-ce que nous n’attendons pas aussi d’une machine qu’elle soit fiable, rassurante et profondément « inhumaine » ? D’où peut-être le rapport ambiguë, voire conflictuel qui se tisse parfois entre les machines et leur créateur.

Christian Delécluse, commissaire invité

Complément d'informations : 
— visites guidées à 16h les samedis 14 octobre, 4 novembre, 2 & 9 décembre, sur réservation — atelier Circuit Bending le 4 novembre à 17h, sur réservation — atelier Programmation de robots le 2 décembre à 17h, sur réservation — accueil de groupes sur réservation — exposition tout public — restauration sur place le midi du lundi au vendredi au Café Suspendu
Horaires : 
Du mercredi au samedi de 15h à 19h
Heures de vernissage : 
19h
Moyens d'accès : 
- en train : Pau Gare SNCF - en avion : Aéroport Pau-Pyrénées - en bus : réseau IDELIS, lignes P7 & P8 arrêt Mairie de Billère - en voiture : Autoroute A64, sortie 10 Pau centre, puis depuis Pau, direction Bayonne (RN 117) et à gauche après la Mairie de Billère, les abattoirs
Partenaires : 
Bel Ordinaire
Dernière mise à jour le 14 juin 2017

Cultures Electroniques, festival Acces-s

Site des anciens abattoirs de Pau Allée Montesquieu Billère
64140 Pau
France
Téléphone : 05 59 13 87 44
Télécopie : 05 59 13 87 44
Site internet : http://www.acces-s.org
Directrice : Pauline Chasseriaud