Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Christophe DOUCET

Share Share Share Share Share

Biographie

Christophe Doucet est né en 1960 à Talence. Il vit et travaille à Taller.

Christophe Doucet sculpte autant l'espace que les matériaux. Son regard porte loin, autant sur les éléments matériels qui configurent un territoire que sur les éléments symboliques qui permettent aux hommes de l'habiter. Il procède à des mises en œuvre, des mises en formes qui troublent la représentation commune attachée aux lieux sur lesquels il intervient. Ainsi, les modes d'identification qui servent de repères, de limites pour définir le propre d'une appartenance territoriale, sont bousculés, dérangés par le travail du plasticien. La production artistique de Christophe Doucet ne vise pas tant à réaliser des objets artistiques que le monde de l'art classe sous la catégorie sculpture, que des objets anthropologiques à forte valeur esthétique qui puissent être réappropriés par les populations habitant le territoire où son intervention, au sens fort du terme, a lieu. Que ce soit en Europe ou en Asie, donc, au sein de sa propre culture ou d'une culture autre, il procède de la même manière, avec la même volonté de produire du don en amenant le regard de ceux à qui ils s'adressent, à questionner la forme donnée à voir et ses répercutions en terme d'existence. A travers les réappropriations collectives attachées à un lieu se jouent sous la forme de rituels, souvent perdus, tout du moins en Occident, le jeu vivant des imaginaires qui animent les vies ordinaires. Ce que certains présenteraient comme un geste banal devient par la puissance d'intervention de l'artiste une occasion exceptionnelle de renouer avec un site existant, de réinventer des pratiques, de réactiver des récits liés au lieu. Une parole est livrée à travers une forme plastique, une parole qui appartient non seulement à l'artiste mais aussi à ceux à qui il s'adresse avec autant d'efficience que de modestie. La monumentalité des sculptures exposées en pleine visibilité laisse alors la place à la puissance esthétique d'un invisible, qui accorde, fait lien avec l'espace habité, et place le spectateur « devant le temps ». L'acte de production artistique, signé Doucet, prend sens alors dans cette manière singulière où le temps qui habite un lieu déploie, à travers le dispositif et la forme artistique réalisé par l'artiste, toute son épaisseur. Le lieu retrouve alors une vigueur mémorielle insoupçonnée. Doucet assemble des matériaux, réemploie des objets de l'ordinaire pour réaliser ses « sculptures ». Il crée ainsi des effets de sens, où, l'étrangeté, l'énigmatique, ont place. Mais, en fin de compte, derrière le jeu des aspects visuels à travers lequel son travail se présente aux habitants permanents ou éphémères d'un territoire, s'anime une dynamique rare de symbolisation qui permet à une communauté d'existants de faire corps en un lieu révélé par un acte artistique d'une exceptionnelle vigueur.

Christian Malaurie, Documents d'artistes Aquitaine, 2012

_____

Christophe Doucet was born in 1960 in Talence. He works and lives in Taller.

Christophe Doucet sculpts space as much as materials. His vision ranges wide, from the material elements that configure a territory, to the symbolic elements that make it possible for people to live in it. He carries out implementations, shapings that trouble the common representation of the places where he performs. Thus, the identification modes that serve as landmarks and limits, which define the essence of a territorial belonging, are shaken, disturbed by the artist’s work. Christophe Doucet’s production doesn’t aim so much at making artistic objects that the world of art will classify under the category sculpture, but rather at making anthropological objects with a strong aesthetic value that may be reappropriated by the people living in the territory where his intervention literally takes place. Whether in Europe or in Asia, within his own culture or in another, he proceeds in the same way, with the same will to produce a gift by leading the looks of those he addresses to question the shape that is given to see and its effects on life. Through these collective reappropriations linked to a specific place, the living game of the imagination that animates ordinary lives is here at stake in the form of rituals, often lost ones —at least in the Western world. What some would present as a banal gesture becomes, through the power of intervention of the artist, a remarkable chance to reconnect to an existing site, to reinvent some practices, to reactivate stories linked to the place. A word is given in an artistic form; a word that belongs not only to the artist but also to those he addresses with efficiency as much as modesty. The monumentality of the sculptures exhibited in full visibility leaves place to the aesthetic power of an invisible that matches, creates a link with the inhabited space and makes the spectator “face time”. The act of artistic production, signed by Doucet, assumes full meaning in this particular manner in which the time that inhabits a place spreads —through the device and the artistic shape made by the artist— to its full thickness. The place then finds unsuspected memory strength. Doucet puts materials together, reuses ordinary objects to make his “sculptures”. He thus creates meaning effects where the uncanny, the enigmatic find their place. But in the end, beyond this play on visual aspects through which his work is presented to the permanent or ephemeral inhabitants of a territory, a rare symbolisation dynamics comes to life and allows a community of beings to be as one in a place revealed by an extraordinary powerful artistic act.

Christian Malaurie, Documents d'artistes Aquitaine, 2012

Translated by Lucie Cluzan, 2012

Source : 
Documents d'artistes Nouvelle-Aquitaine
Dernière mise à jour le 07 janv. 2019

Événements

Archives

Voir également

La Forêt d'Art Contemporain

40630 Sabres
France
Téléphone : 0678112331

Réseau documents d'artistes

41 rue Charles Berthelot
Brest
France

Documents d'artistes Nouvelle-Aquitaine

10, Quai de Brazza
33100 Bordeaux
France
Téléphone : 06 86 14 45 93
Télécopie : /