Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Micro Onde - centre d'art de l'Onde

Share Share Share Share Share

Strates et discontinuités

Avec Simon Boudvin, Nicolas Boulard, Betty Bui, Julien Discrit, Vincent Ganivet, Paul-Armand Gette, Elodie Huet, Olivier Masmonteil et Cécile Gautheron, Bruno Munari, Gérard Singer et Samon Takahashi

Arts plastiques - Exposition
05 octobre • 11 décembre 2010
Les phénomènes de stratification sont répandus dans la plupart des formes naturelles observées en biologie et en géologie. Ces couches superposées expliquent la formation des paysages, du végétal, du vivant. Généralement, la discontinuité exprime la séparation qui existe entre ces couches et marque la transformation successive d’un espace. C’est aussi le témoin des dynamiques de forces qui l’ont modelé. Cette exposition se propose de relier les recherches de différents artistes dont le travail témoigne d’un intérêt particulier pour la géologie. Elle se fait tout d'abord par le biais scientifique qui permet de valider par l'objectivité un intérêt pour le paysage. Les relevés photographiques de terrain et les prélèvements dans la nature de Paul-Armand Gette conjuguent regard scientifique et poésie du collecteur. Olivier Masmonteil et Cécile Gautheron (géochimiste) entreprennent de conjuguer rationalité scientifique et perception du peintre au travers de paysages réalisés au fusain. Ces représentations opèrent comme de nouvelles propositions de conditions climatiques inconnues jusqu'à présent sur terre. Matérialiser les espaces vides, inverser les rapports d'échelles et de gravité, voilà ce qu'expérimente Samon Takahashi dans ses sculptures qui proposent une confrontation physique à l'espace. Plus proche de la tradition des gestes de bâtisseurs, Vincent Ganivet poursuit ses expérimentations d’empilement de parpaings pour concevoir un paysage de voûtes et de cavités stratifiées proche de l’habitat troglodyte. L'appréhension des dénivelés et le goût pour la géologie et les paysages montagneux a occupé la vie de l'artiste Gérard Singer qui s'est attaché à concevoir de véritables environnements stratifiés pour des expositions personnelles et de nombreuses commandes publiques urbaines célébrant le partage de l’art et de la vie sociale. Une série de Desseins de nature sera présentée dans l'exposition, associée à des photographies de ces environnements. Dans un rapport culturel au terrain, Nicolas Boulard propose trois pièces issues de ses connaissances vinicoles. Elles portent un regard critique sur l'industrie du vin et la relation qu'elle entretient avec le terroir dont on tente de valoriser l'authentique singularité. Animée par un sens du partage des savoirs et de communion de toutes les nationalités, Betty Bui conçoit le drapeau de toutes les nations. Titré « utopays » et représentant des courbes de niveaux, il nous rassemble sous l'égide de notre propre bien commun géologique, la Terre qui nous rassemble. Enfin, dans un rapport formel à la strate appliqué à la formation de nouveaux paysages, Elodie Huet collecte les supports de communication, cartons d'invitations et autres flyers du monde de l'art, qu’elle empile en couches de couleurs sur plusieurs mètres. Cette esthétique du déchet accumulé rappelle les phénomènes de stratifications naturels. Dans leurs formes les plus variées, les œuvres de l’exposition "Strates et discontinuités" présentent le travail d’artistes qui explorent ces phénomènes physiques et produisent des œuvres attestant d’une réflexion profonde sur le paysage.
Complément d'informations : 
vendredi 5 novembre 14h : Table ronde "Art et géologie, terrains d'expérimentations" Intervenants : Nicolas Boulard, artiste et expert en vin Paul-Armand Gette, artiste et scientifique Olivier Masmonteil, artiste et Cécile Gautheron, géochimiste Nadine Gomez, conservatrice du musée Gassendi de Digne, et du CAIRN (Centre d'Art Informel de Recherche sur la Nature) François Trèves, Président des amis du Centre Georges Pompidou, collectionneur des œuvres de Gérard Singer.
Horaires : 
Mardi-vendredi : 13h-19h Samedi : 10h-16h 1 dimanche/mois
Heures de vernissage : 
Nuit Blanche 2010 / Vernissage samedi 2 octobre à 18h Navette gratuite à 15h, Place de la Concorde. Réservation obligatoire au 06.19.77.32.89 En collaboration avec le centre d’art contemporain, la Maréchalerie 16h à la Maréchalerie : performance Robyn Orlin et visite de l’exposition en montage de Vincent Ganivet 18h arrivée au Micro Onde : Paul-Armand Gette joue « Les variations géologiques »
Partenaires : 
Exposition réalisée avec l’aimable soutien de la société, Etablissements Comelli. Micro Onde est membre actif du réseau TRAM Ile-de-France. L’Onde reçoit le soutien de la ville de Vélizy-Villacoublay, la DRAC Ile-de-France, du Ministère de la Culture et de la Communication, du Conseil Général des Yvelines, de l’Inspection Académique des Yvelines. Les partenaires du Micro Onde 2010-2011 : le centre d’art contemporain la Maréchalerie de Versailles, le Centre international d’art contemporain de Pont-Aven, le club gym-agrès de Vélizy-Villacoublay, le Fonds national d’art contemporain, le Frac Centre, le Quartier, centre d’art de Quimper, le musée de la Roche-sur-Yon, le SPIP des Yvelines, la bibliothèque A. Salacrou du Havre, la Générale en Manufacture, la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy et de Versailles, la médiathèque de Vélizy-Villacoublay, la Semiv, l’association Connaissance de l’art contemporain, les champagnes Henriot, les éditions Analogues, les éditions Infolio, les éditions MIX, Glassbox.
Dernière mise à jour le 23 sept. 2011

Micro Onde - centre d'art contemporain de l'Onde

8 bis avenue Louis Bréguet
78140 Vélizy-Villacoubaly
France
Téléphone : 01 78 74 39 17
Site internet : www.londe.fr
Responsable Micro Onde centre d'art : Audrey Illouz