Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition, soutien pour la participation à un salon
    • Soutien pour une exposition/publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Photographes documentaires

Soutien à la photographie documentaire contemporaine

Share Share Share Share Share

Résultats 2018

Soutien à la photographie documentaire contemporaine

Jean-Michel André, Borders  
Borders est composé comme un recueil : un palimpseste formé de fragments de paysages avec lequel le photographe questionne la notion de frontière. Ce projet né à Calais en 2016 se poursuivra sur le bassin méditerranéen. L’Humain - omis ou révélé -, la nuit et la mer, sous l’angle des récits intimes qu’ils peuvent véhiculer, seront les axes de recherches que Jean-Michel André développera dans ce second volet. Ce projet s’enrichira également d’une nouvelle épaisseur grâce à la correspondance entretenue avec l'écrivain Wilfried N'Sondé.

Julien Chatelin, Istanbul désorientée   
Hedef 2023 (Objectif 2023) est le fer de lance de la politique économique et sociale du gouvernement Turc : d'ici le centenaire de la République, le pays devra faire partie des dix premières économies mondiales. Pour atteindre cet objectif le gouvernement mise sur Istanbul et sa métamorphose qui passe par une croissance exponentielle et la mise en œuvre de projets monumentaux, au mépris des considérations humaines et environnementales. Le projet explorera les franges de l'agglomération stambouliote car c'est là que les mutations urbaines sont les plus saisissantes, au cœur de la ville globale rêvée par l'AKP et vécue par la majorité des habitants.

Frédéric Cornu, Canal Nord-Seine   
À l'aide de l'outil Google Maps : prévisualisation du territoire concerné par le tracé du canal et identification des lieux, paysages, villages etc. Puis, dans l'esprit d'un road trip, déambulation photographique sur les lieux identifiés, de type « non lieux » car bien souvent vides d'intérêt photographique, du moins tel qu'on l'entend habituellement.

Charles Delcourt, Isle of Eigg   
Isle of Eigg est un projet photographique entamé il y a deux ans sur une petite ile des Hébrides intérieures de la côte Ouest de l’Écosse.  Il s’agit là d’un deuxième volet sur cette île autogérée avec succès depuis 20 ans et autosuffisante en énergie qui propose un exemple positif rare et citoyen, profondément humain. Il s’agira d’inscrire le sujet au maximum dans le temps et travailler à des saisons différentes pour accentuer cet effet temporel et être témoin du quotidien des habitants, quotidien très lié aux différentes périodes de l’année. Afin d’enrichir le travail global et vue d’une édition, un écrivain écossais des Hébrides, sera associé pour écrire en fonction des photos produites pendant le reportage et les visites conjointes dans l’île.

Mathias Depardon, Gold Rivers   
Le projet Gold Rivers se concentre sur l’appauvrissement des eaux du Tigre et de l’Euphrate, évoquant les conséquences d’une « guerre de l’eau » en gestation dans une région déjà marquée par la guerre et les violences. Ce projet s’est engagé au cours des cinq dernières années en Turquie avec la documentation des barrages hydroélectriques érigés sur ces cours d’eau, le travail avec les populations locales sur des lieux d’histoire uniques où se côtoient des monuments assyriens, romains et ottomans, comme dans le village de Hasankeyf, voué à  disparaître sous les eaux du barrage d’Ilisu. Il s’agit de documenter les conséquences écologiques, sociales et politiques de la gestion régionale des eaux du bassin moyen-oriental en Syrie et en Iraq - assèchement des terres, déplacements de population, pénuries d’eau.

Camille Fallet, Glasgow in Row   
Depuis les années 2000, la ville de Glasgow tente de changer son image : nombre de quartiers insalubres sont rasés, les grandes tours d’habitation implosent, les abords du East end se gentrifient et le passé industriel est systématiquement gommé. Cette transformation prend aussi bien les formes d’enjeux politiques et économiques, que des formes individuelles ou collectives, nées de ceux qui ont peu de ressources et qui mobilisent leurs moyens propres pour répondre à  leurs besoins. Comment cela se caractérise-t-il dans la spatialité de Glasgow ?

Anne-Marie Filaire, Retour en Égypte   
Le projet consiste à revenir 6 ans plus tard à Alexandrie et au Caire pour voir comment ont évolué les lieux, l'organisation de la vie urbaine et celles des jeunes au sein de la société depuis la révolution.

Chloé Jafé, 大阪弁 Osaka Ben* (titre provisoire)
Troisième plus grande ville du Japon, Osaka possède sa culture propre, mal connue par rapport au reste de l’île principale. Héritage du passé commercial et industriel de cette ville maritime, cette culture fait echo à ma culture latine. Les gens d’Osaka sont connus pour leur goût de la gastronomie et leur humour critique. Ils parlent un dialecte différent, avec un accent fameux. Dans ce dernier volet de ma trilogie japonaise, je souhaite documenter en particulier la face méconnue d'Osaka. La crise économique au Japon a paupérisé toute une frange de la population, aujourd’hui laissée pour compte. L’éclatement de la bulle spéculative japonaise de la fin des années 1980’s suivi de la crise économique asiatique en 1997 ont entrainé une augmentation du chômage, loin des représentations du Japon prospère. Dans cette trilogie, je sonde les marges, montre ce que l’on ne voit pas d’emblée. La marginalité sociale avec les femmes de Yakuzas (chapitre 1) et les laissés pour comptes d'Osaka (chapitre 3), la marginalité spatiale avec l’île d’Okinawa (chapitre 2). Moins connus, ces femmes et hommes font partie intégrante de la complexité du pays ; que nous disent-ils du Japon contemporain ?

* Le dialecte d’Osaka

Marie Leroux, Fa Zan GBE
Le Bénin est considéré comme le berceau du vodou, religion d'ordonnance cosmique liée aux cultes animistes et fétichistes. En fon, la langue locale, on donne le nom de « vodoun » à une divinité, à une puissance spirituelle. Projet commencé en 2017, il s’agit de lui apporter un prolongement conséquent, par un long travail, documentant les diverses pratiques animistes, du sud au nord du Bénin.

Nicola Lo Calzo, Binidittu
Depuis maintenant près de sept ans, Nicola Lo Calzo travaille sur un projet photographique à long terme intitulé Cham, à travers lequel il documente les multiples descendances et les manifestations diverses des mémoires de l’esclavage colonial, des résistances à celui-ci, de ses abolitions. Cette quête l’a amené des rivages de l’Afrique de l’Ouest, aux périphéries de Port au Prince, en passant par les Mornes de la Guadeloupe, les quartiers oubliés de la Nouvelle Orléans, les rives du fleuve Maroni, et les faubourgs de Santiago de Cuba. Pour la prochaine étape de Cham, il poursuit son regard des rivages de l’océan Atlantique à ceux de la mer Méditerranée, notamment la Sicile, à travers un projet photographique sur les mémoires de l’esclavage colonial et sur l’héritage historique des Africains en Sicile et dans la Méditerranée.

Gilles Raynaldy, De l'hospitalité des sans-logis
Dans son projet, Gilles Raynaldy ira à la rencontre de ces personnes que l'on qualifie brutalement de « marginaux » et qui habitent les espaces urbains de Paris et de sa périphérie. Il s’agira de s’arrêter dans le flux de la cité, d’aller vers eux et d'en considérer les stratégies d’existence. La photographie enregistrera gestes, visages, objets… comme tant de formes de résistances et d'inventions déployées pour survivre dehors. En empruntant leurs points de vue, leurs repères, ce sera aussi une occasion d’observer la vie de la ville.

Éric Rondepierre, Observation
Un voyage photographique dans la France contemporaine, sur les traces d'établissements qui ont eu leur titre de gloire dans l’histoire de l’incarcération des enfants et adolescents, et qui sont aujourd'hui en fonction, en déshérence, modifiés, utilisés autrement, en ruines ou disparus.

Kourtney Roy, Genius Loci
Genius Loci vise à entreprendre un voyage photographique le long des 750 kilomètres de la Highway 16 et de ses autoroutes périphériques 97 et 5 dans la province de Colombie-Britannique, au Canada. Surnommé l’« Autoroute des larmes », ce tronçon est tristement célèbre pour le nombre tragique de femmes et de jeunes filles qui y ont disparu ou y ont été assassinées depuis 1979 (plus de 40), des victimes pour la plupart d’origine amérindienne. L’objectif est de parcourir cette autoroute au cours de plusieurs voyages, afin d’établir un dialogue avec les personnes et les lieux affectés par les meurtres et les disparitions qui ont frappé la région. La façon dont l’architecture vernaculaire et sociale de cette a été influencée par son histoire tragique et sa violence chronique est intrigante. Il s’agira de tenter de donner du sens à un lieu qui en est essentiellement dépourvu.

Gilles Saussier, Bogota comme Palimpseste
Bogota comme Palimpseste est une enquête urbaine centrée sur le campus de l'université de Los Andes, l'une des plus puissantes universités privées d'Amérique latine, en plein centre historique de Bogota en Colombie. Elle s'attache aux quartiers populaires riverains menacés par l'extension inexorable de ce campus de 14 hectares, dans le cadre des transformations urbaines du Triangle de Fenicia.

Bruno Serralongue, Water Protections   
Le projet consiste à aller à la rencontre et photographier dans une approche documentaire les différentes luttes organisées par les opposants à la réalisation des oléoducs aux USA dont la construction a été relancée par le président Donald Trump. Cette lutte passe par l'aménagement de campements le longs des routes que doivent emprunter les oléoducs (Dakota du Nord, Pennsylvanie, Minnesota, Louisiane....).

Carly Steinbrunn, The Astronomical Unit
Dans le contexte actuel de multiplication des informations et des images, The Astronomical Unit revisite et questionne notre rapport à la connaissance. Ce travail emprunte au registre de l'exploration scientifique et présente des reliques d'éléments naturels en voie de disparition, des images d'expériences disparates qui semblent appartenir à des temps différents. En puisant dans l'histoire de la photographie et dans ses différents domaines d'application comme l'anthropologie ou la zoologie, l'ensemble montre comment la prétendue vérité de l'image photographique influence notre compréhension du réel. 

Éric Tabuchi, Atlas des régions naturelles
Atlas de régions naturelles est un projet de documentation topographique et architecturale couvrant la totalité du territoire français. Les 500 régions naturelles de France, ou pays, seront chacune représentées par une série de 50 photographies. L'ensemble sera constitué de 25 000 photographies.

Clément Verger, Le Pin de Norfolk
Le projet Norfolk Pine se penche sur le cas unique de l’ile de Norfolk. Ce travail développe un chapitre sur l’influence des voyages de Cook sur le transport et l’implantation d’espèces et leurs places dans le paysage, et dans ce cas le pin de Norfolk. Le projet fait suite à la série Endeavour, dans laquelle l’exemple de l’introduction de l’Eucalyptus en Europe est utilisé, afin de confronter le large phénomène du transport et de l’implantation d’espèces dans le monde. Ce travail devient un outil d’analyse des complexes ramifications de l’influence de l’homme sur son environnent.

Stéphan Zaubitzer, Cinés-Méditerranée
Après avoir photographié les salles de cinéma au Maroc, au Liban et en Egypte, je souhaite poursuivre cet inventaire en Algérie et en Tunisie. Compléter ce panorama des salles de la rive sud de la Méditerranée, c’est, par l’accumulation et la collection, constituer une mémoire.

Dernière mise à jour le 24 juill. 2018