Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Missions

Rapport d’activité

Share Share Share Share Share

Rapport d'activité 2016

UN ÉTABLISSEMENT PARTENAIRE
Tous les projets menés en 2016 accompagnent l’objectif de parfaire un Centre national des arts plastiques partenaire, en repérage permanent, et attentif aux diverses formes de la création. Ils témoignent des multiples approches de l’établissement : en France, à l’étranger, en région, et selon des typologies de partenariat extrêmement variées.

L’un des événements marquant de l’année est la mise en ligne de plus de 80 000 œuvres sur plus de 100 000 œuvres de cette collection nationale unique, augmentée de l’apport de quelques donations d’importance. Elle permet aujourd’hui de saisir pour la première fois la diversité et la richesse de cette collection (achats et commandes), ainsi que son éclectisme revendiqué.
_

SOUTIEN À LA CRÉATION
En 2016, le Cnap a soutenu les artistes et les professionnels via des acquisitions, des commandes, des dispositifs de soutien ou encore via des programmes d’accompagnement de projets. En termes d’achats, il a acquis et commandé 384 œuvres de 203 artistes pour un budget de 2,37 millions d’euros, œuvres qui seront inscrites sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain. Concernant le soutien aux artistes et aux professionnels, 246 projets ont été soutenus — 134 soutiens individuels, et 103 soutiens à des structures —, pour un peu plus de 1 million d’euros. Par ailleurs, le Cnap s’est engagé toujours plus fortement dans l’accompagnement des projets et des artistes bénéficiant de ses programmes de soutien.
_

COLLECTION ET PROJETS
À travers sa politique de prêt et de dépôt, le Cnap multiplie ses partenariats en France et à l’étranger. On peut citer la collaboration avec le Frac Aquitaine lors de la présentation de 200 œuvres photographiques des collections publiques au Seoul Museum of Art et à la Fondation Ilwoo, dans le cadre de l’Année France-Corée ; l’exposition « Houselife », réalisée avec le musée des Arts décoratifs et du Design (madd) de Bordeaux, et ses 300 pièces design ; ou encore le dépôt de 170 œuvres au musée régional d’Art contemporain Occitanie/Pyrénées-Méditerranée de Sérignan. Tous ces projets illustrent la manière dont le Cnap a travaillé en 2016 avec ses partenaires, en codéfinissant et coproduisant différentes initiatives.

Le Cnap a poursuivi son rapprochement avec la communauté scientifique et universitaire afin de susciter et développer des projets de recherche visant à mieux connaître et à valoriser la collection.
_

DESIGN GRAPHIQUE DU RAPPORT 2016
Le Cnap a choisi l’atelier E+K — Élise Gay et Kévin Donnot pour la réalisation de ce rapport d’activité. À cette occasion, ils ont imaginé un principe de visualisation de données découlant d’un parti pris unique développé sur l’ensemble du document : de la forme typographique des chiffres résulte la forme graphique qui en représente la valeur. Autour de chaque nombre, se déploie ainsi une ligne concentrique dont le rayon est strictement proportionnel à la valeur figurée : plus cette valeur est élevée, plus la ligne est espacée de sa mention initiale.

Ce système de représentation singulier, conçu à l’aide d’un programme de leur invention, est basé sur une logique mathématique rigide et homogène. L’algorithme génère des formes aux échelles multiples, parfois extrêmes pour les plus grands nombres, dont la juxtaposition produit des compositions variées mêlant enchevêtrements, jeux de hors-champ et superpositions.

Caractères typographiques : Franz Grotesque et Grotex, dessinés par Alex Chavot.

Dernière mise à jour le 17 janv. 2019

Article(s) associé(s)