Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Galerie ONIRIS ● Florent Paumelle

Share Share Share Share Share

PIERRE ANTONIUCCI "les Pompéinennes - les Bois"

exposition personnelle d'oeuvres récentes

Arts plastiques - Exposition
12 novembre • 18 décembre 2010
Pierre Antoniucci produit une œuvre menée avec constance, éloignée de tout effet de mode, dans laquelle apparaissent à la fois le plaisir de peindre et le souci de réfléchir le tableau. Antoniucci nous fait rentrer dans la proximité, dans la beauté de ces choses ordinaires qui ont perdu leur fonction, qui n’ont plus d’utilité, mais qui sont devenues belles « en elles-mêmes », avec le temps. Les objets de ses tableaux sont des rappels à la vie, comme ceux qu’on peut voir sur les fresques de Pompéi, ou dans ce que les peintres japonnais du XVIIIe siècle appelaient des « objets tranquilles ». Bernard Lamarche-Vadel avait très tôt montré combien, dans l’œuvre d’Antoniucci, une vision plastique européenne, fondée sur l’histoire de l’art, peut-être mise à l’épreuve de la modernité. On peut retrouver, dans les œuvres d’Antoniucci, les genres picturaux « traditionnels » : portraits, natures mortes, paysages, scènes à figures… On les retrouve notamment à travers les thèmes abordés dans des séries telles que : les chevaux dessinés au bitume, l’atelier circulaire, les machinales, les vortex, … La composition initiale, à l’encre à peine visible, permet de situer les objets principaux, de positionner les images et les matières qui éventuellement sont marouflées sur la toile. La peinture va ensuite tout recouvrir et donner sa légèreté à l’ensemble, faire apparaître la clarté des fonds, faire vibrer l’espace, renforcer l’intensité colorée des objets. Dans chacune de ses œuvres, tous les éléments de la composition picturale (formes, plans, figures, textures, couleurs, tactilité…) sont re-questionnés. Antoniucci affirme le geste pictural, le jeu des formes et des matières, l’enfouissement ou l’éclatement des images, les possibilités de métamorphoses. A partir d’une composition, un tableau peut apparaître par résonance, par répétition, décalage, rotation, glissement, basculement, renversement, faisant émerger de nouvelles couleurs ou matières, de nouveaux espaces… Les dessins de Pierre Antoniucci sont toujours en rapport très étroits avec l’élaboration de sa peinture. Ils sont « dessins » par réalité, leur matière, leur support, leur spontanéité… ; Ils sont aussi totalement « peints » dans la mesure où ils mettent en jeu tous les éléments d’une composition proprement picturale. Certaines de ces œuvres sont réalisés sur des papiers pliés : le papier plié, orthogonalement ou en losange, sert de support à une réécriture de la peinture, suscitant de nouveaux parcours, de nouvelles lumières, un éclatement et une recomposition des figures dans un mouvement circulaire. Le monde de l’artiste, peuplé d’objets, de souvenirs, de figures, d’images peut ainsi rencontrer, dans un agencement toujours recommencé, le regard du spectateur.
Complément d'informations : 
Page du site : www.galerie-oniris.fr/actus/expositions/antoniucci-2010/
Horaires : 
du mardi au samedi de 14h à 18h30
Heures de vernissage : 
de 18h à 20h en présence de l'artiste
Dernière mise à jour le 24 juin 2013

ONIRIS - galerie d'art contemporain

38 rue d'Antrain
35700 Rennes
France
Téléphone : 02 99 36 46 06
Directeur : Florent Paumelle
Téléphone : 02 99 36 46 06