Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Share Share Share Share Share

Fortuny, un Espagnol à Venise

Mode - Exposition
04 octobre 2017 • 07 janvier 2018

Un musée porte son nom au coeur de la Sérénissime, il est vénitien d’adoption, mais espagnol de naissance, célèbre pour son plissé... C’est Mariano Fortuny, et le Palais Galliera, musée de la mode de la Ville de Paris, lui consacre une rétrospective. À travers une centaine de pièces issues du fonds Galliera, du Museo del Traje à Madrid et du Museo Fortuny à Venise, l’exposition dévoilera la diversité de ses inspirations et de ses talents d’inventeur : la robe « Delphos » créée en 1909 en est l’illustration la plus célèbre. Toute de soie unie, si finement plissée qu’elle se range en boule et retrouve toute sa fluidité une fois dépliée…

Fils du peintre espagnol Mariano Fortuny y Marsal (1838-1874), Mariano Fortuny y Madrazo (1871-1949) s’oriente d’abord vers la peinture. C’est à Venise, où il s’établit en 1888, que son nom reste attaché. Ses goûts très éclectiques le poussent à s’intéresser à la gravure, à la photographie, au design (mobilier et luminaires) et à se passionner pour la mise en scène et l’éclairage scénique. Dès 1906, il se tourne vers le textile avec les châles «Cnossos» en voile de soie imprimé de motifs inspirés de la céramique crétoise de Camarès. OEuvrant à la libération des corps, revisitant l’Antiquité, le Moyen Âge et la Renaissance, il s’attache à la souplesse du vêtement sans taille, en créant des pièces intemporelles aux lignes droites.

Mariano Fortuny tient une place de premier rang dans l’oeuvre de Marcel Proust. Le peintre Elstir dans À la recherche du temps perdu rapporte: «Mais on dit qu’un artiste de Venise, Fortuny, a retrouvé le secret de leur fabrication et qu’avant quelques années les femmes pourront se promener, et surtout rester chez elles, dans des brocarts aussi magnifiques que ceux que Venise ornait, pour ses patriciennes, avec des dessins d’Orient. »

Fortuny magnifie chaque tissu en une pièce unique aux subtils jeux de lumière. Le visiteur pourra admirer, parmi les robes portées par la comtesse Greffulhe et sa fille Élaine, Eleonora Duse, Ellen Terry, Oona Chaplin …, ses savantes impressions à base de poudres métalliques sur velours de soie qui rendent hommage aux influences byzantines, japonaises, persanes. L’exposition Mariano Fortuny est une invitation à la fluidité, aux atmosphères miroitantes d’un inventeur prolixe qui fut aussi un ardent défenseur de la libération du corps et, luxe suprême, du confort. Une plongée dans l’élégance intemporelle.

 

 

 

 

 

 

Horaires : 
Du mardi au dimanche de 10h à 18h Nocturnes les jeudis jusqu’à 21h Fermé les lundis et certains jours fériés
Tarifs : 
Plein 10 € l Réduit 8 € l Gratuit – de 18 ans
Moyens d'accès : 
Métro 9 (Iéna ou Alma-Marceau), Métro 6 (Boissière), RER C (Pont de l'Alma) Bus 32, 42, 63, 72, 80, 82, 92 Vélib' 4, rue de Longchamp ; 1, rue Bassano ; 2, avenue Marceau Autolib' 1, avenue Marceau ; 33, avenue Pierre-1er-de-Serbie ; 24, avenue d'Iéna
Dernière mise à jour le 08 sept. 2017

Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

10, avenue Pierre 1er de Serbie
75116 Paris 16
France
Téléphone : 01 56 52 86 00
Directrice : Miren Arzalluz
Accès mobilité réduite