Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Galerie Dohyang Lee

Share Share Share Share Share

Drawings

Exposition
27 mars • 08 mai 2010

 

Drawings présente sous forme panoramique la pratique du dessin chez cinq artistes : Anne Colomes, Laurent Le Deunff, Thomas Klimowski, Fleur Noguera et Tamara de Wehr. Partant d’un exercice artistique commun, ils développent un intérêt et proposent une position particulière face au concept de paysage. Étymologiquement, celui-ci se définit comme un agencement de traits et de formes, affirmant un point de vue par une limitation d’espace. Drawings propose alternativement le paysage comme un élément au coeur d’un système scénographique, utilisé comme motif de représentation ou évoquant une théorie esthétique exprimée par Alain Roger dans sa théorie du paysage concernant la notion même de paysage intitulé « concept d’artialisation du paysage » et basée sur sa transformation et son embellissement.

Paysages c’est tout d’abord le titre de la série de Tamara de Wehr qui représente des vues à l’encre rappelant celles que nous trouvons habituellement sous forme de cartes postales. Intégrant dans ces parties de paysages provenant de sa région d’origine des objets manufacturés, elle produit une mise à distance interrogeant un contexte culturel à travers le changement de statut d’un objet naturel en objet manufacturé lors de sa captation puis de sa restitution en image. Par ce biais, elle nous fait envisager son point de vue subjectif tout en l’abordant sur différents plans objectifs lors de sa représentation.

Depuis 2005, Anne Colomes s’applique à retranscrire son idée singulière du paysage, tentant inlassablement de représenter une Cascade. Actuellement, la série compte une soixantaine de dessins exposant sous forme de plan séquence lacunaire, les portions provenant d’un seul et même cours d’eau. Par une pratique assidue du dessin alliant simplification et minutie des formes, elle rend compte de flots physiquement improbables. Le trait s’affine suivant les cadrages pour surligner l’essentiel de la chute. La multitude de point de vue donnent accès à une projection mentale nous invitant délicieusement à contempler cette cascade imaginaire.

Le thème de la chute d’eau est également au coeur des dessins de Fleur Noguera pour qui la fumée agit comme fil conducteur dans son animation Smoke. Se transformant tout d’abord en arbre, d’arbre en nuage, de nuage en chute d’eau, elle personnifie une promenade hypnotique à travers le milieu naturel. Ses pérégrinations sont enrichies dʼune composition sonore agissant comme une véritable ritournelle et se réclamant de diverses citations notamment la scène des oiseaux sortant de la cascade (The white diamond, 2004, Werner Herzog).

Thomas Klimowski interroge le « concept d’artialisation du paysage » avec Patterns, une série réalisée à partir d’images provenant des années soixante-dix. Il les sélectionne pour leurs patines particulières et leur confère un nouveau statut grâce à l’intervention d’un motif géométrique extrait de la peinture abstraite. La reproduction et l’utilisation systématiques de ces signes provoquent une mise en abyme du paysage comme décor, l’ornement symbolisant lui-même l’élément issu du milieu naturel.

Laurent Le Deunff quant à lui, utilise directement le paysage comme support pour réaliser sa série d’Autoportraits dans la nature. Les images proviennent de vidéos tournées par Anne Colomes lors d’une traversée des provinces de la Colombie-Britannique et de l’Alberta au Canada. Il s’agit ici d’un exercice habile et étonnant d’autoportraits dont le protagoniste se trouve discrètement dissimulé dans un environnement naturel. Les marges volontairement accentuées provoquent une valorisation et une apparition vaporeuse du personnage rendant l’inertie dans ce paysage inévitable.

Dernière mise à jour le 10 nov. 2014

Galerie Dohyang Lee

73-75 rue Quincampoix
75003 Paris 03
France
Téléphone : 01 42 77 05 97
Télécopie : 01 42 76 94 47
Dohyang Lee