Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Les Quinconces - L'espal

Share Share Share Share Share

Antoni Ros Blasco

Arts plastiques - Exposition
24 avril • 30 juin 2012
« Je pars toujours sans idée, à la recherche d’un sujet. Et il apparaît. Au fond, mon sujet, c’est la vie et la mort…l’être humain, la vie traduite par des figures totémiques. (….) Je cherche dans ma peinture à condenser plusieurs stades de l’être humain, le réel et l’idéal. Ce ne sont pas tellement des hommes et des femmes, plutôt l’être universel comme un condensé qui absorberait matière, âme, esprit, traduits d’une façon simple, épurée. J’essaie d’aller à l’essentiel de l’être humain, c'est-à-dire de tenir compte de la réalité, de la souffrance, du corps et de l’esprit, mais simultanément. » Antoni Ros Blasco, extrait d’un entretien avec Jean-Pascal Léger. Antoni Ros Blasco fait partie de ces artistes dont l’œuvre ne se donne pas d’emblée. Elle se découvre, s’apprivoise par couches successives. Ce qui frappe c’est un langage pictural d’une extrême sobriété. « La restriction à (presque) une seule couleur ou au seul noir et blanc nous fait accéder plus facilement à la dimension symbolique de la peinture » Il confronte ou associe le charme de la matière de couleurs primitives (noir, ocre jaune et ocre rouge) à la rigueur des formes géométriques pour nous révéler un essentiel. Au cœur d’une nuit sombre et opaque, surgissent des silhouettes lumineuses au tracé épuré. Loin d’être figées, ces figures surgissent de la toile dans un mouvement d’éclat. « L’œuvre de Ros Blasco, hautement symbolique sorigine dans la pensée mythique. Comme elle bipolaire, elle se joue des contraires. D’un côté la nuit, l’enfer, de l’autre la vie, la lumière l’esprit. L’angoisse de l’homme primitif devant les mystères dela vie, devant l’incompréhension du cosmos, n’est pas si éloignée de celle de l’homme moderne, malgré… et à cause des avancées de la science. Ce dernier s’interroge toujours sur ses origines, et reste soucieux de son avenir en tant qu’espèce et de celui de l a Planète-Terre. Le soleil suspendu continuera-t-il de briller ? (…) Dans son universalité, la simplicité formelle des ses symboles, l’œuvre de Ros Blasco exprime le tragique de la condition humaine et apparait comme une épure, un élan vers la lumière, l’esprit. » Maryvonne Georget
Dernière mise à jour le 22 sept. 2011

Les Quinconces - L'espal

60/62, rue de l'Esterel
72058 Le Mans
France
Téléphone : 02 43 50 21 50
Télécopie : 03 43 50 21 59
Directeur : Harry Rosenow