Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Bendana ⎢ Pinel Art Contemporain

Share Share Share Share Share

Aka Yagara

Photographie - Exposition
13 janvier • 24 février 2018

Eloge de l’ombre, écrit en 1933, est un essai sur l’intérieur japonais par l’écrivain Jun’ichirõ Tanizaki. Ici l’ombre est un dispositif esthétique qui forme la vue et aussi le goût. Le visible devient comestible autant que la nourriture est aussi une forme visuelle. L’intérieur est cette chambre sombre qui rappelle aussi le dispositif photographique de la Camera Obscura.

 

Le point de départ du travail est une photographie de la cuisine de la Villa Savoye (1931) construite par le Corbusier. Un poisson placé en premier plan propose un lien entre architecture et nourriture. Cette image sera remise en scène dans la cuisine d’un modeste restaurant Soba à Kyoto. Oscillant entre nature morte et document, cette image est aussi une conversation entre la clarté de la cuisine de la villa Savoye et les ombres de celle de Kyoto. La clarté d’un intérieur est problématique pour Tanizaki, puisque la propreté de ce qui peut être vu provoque seulement des pensées de ce qui ne peut pas être vu. Le sale, par contre, devient un attribut esthétique quand la crasse, la suie et les ravages du temps produisent des surfaces qui absorbent la lumière. Ceci donne à l’intérieur une élégance froide. Et dans ce cas, si en effet l’élégance est frigide, elle peut aussi être décrite comme sale, affirme Tanizaki.

 

Sur une autre photographie, le visqueux du aka yagara, ce poisson allongé dont l’œil nous regarde sans nous voir, rappelle aussi cette élégance frigide dont il parle. Le visqueux et l’humide, ainsi que le bloc de glace sur un table de travail sont les signes du mouvement arrêté de l’eau de mer.

 

Les photographies montrent un intérêt pour des objets simples : ficelles, algues sèches, poissons juste sortis de la mer, mollusques séchant au soleil. A la manière de Francis Ponge dans son Parti pris des choses (1942), les photographies mettent l’accent sur le détail et nous font voir la complexité du banal. Le parti pris documentaire de la photographie et les vues construites coexistent. Des légumes emballés dans du papier journal sont photographiés dans la pénombre de la chambre d’hôtel où Tanizaki séjournait à Kyoto. L’appareil photographique ne capture pas les objets mais les reçoit. Les objets posent, immobiles. En anglais still life veut dire une nature calme, silencieuse, et sans mouvement. Algues et mollusques séchés sont comestibles pour la bouche autant que pour l’œil.

 

Dans certaines photographies, le papier est présent comme fond le papier gris qui absorbe la lumière devient un décor simple qui rappelle certains intérieurs japonais. Pour Tanizaki,

le papier japonais donne une sensation de chaleur, de calme, et de repos. Le papier occidental rejette la lumière, alors que notre papier semble l’absorber, l’envelopper doucement, comme la surface fine d’une première chute de neige’.

 

Fonds, viscosité et humidité sont ici des signes qui rappellent aussi le processus photographique, transformant la nature morte en une nature reposée, où la surface sensible reçoit les objets pour les absorber et les transformer en représentations.

Horaires : 
La galerie est ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h
Heures de vernissage : 
16h-20h30
Dernière mise à jour le 10 janv. 2018

Bendana ⎢ Pinel Art Contemporain

4 rue du Perche
75003 Paris 03
France
Téléphone : +33 1 42 74 22 97
Télécopie : +33 1 42 74 25 29
Galeriste : Juan Carlos Bendana-Pinel
Téléphone : +33 1 42 74 22 97