Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien pour une exposition/publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Les tanneries

Share Share Share Share Share

« Monuments. Les larmes du prince » exposition d'Anne-Valérie Gasc

Soutien à la recherche/production artistique

Arts plastiques - Exposition
06 octobre 2018 • 06 janvier 2019

Une proposition d’Emmanuelle Chiappone-Piriou dans le cadre du cycle d'expositions Script, scraps and tracks.

Après avoir questionné les écueils du Modernisme, Anne-Valérie Gasc poursuit son exploration des desseins politiques, symboliques et sociaux incarnés par l'architecture, en une suite de projets intitulée Les Larmes du Prince, entamée en 2015. Aux Tanneries, elle choisit de présenter une nouvelle étape de ses recherches qui se matérialisera en deux temps : à l'échelle de la maquette et de l'esquisse dans l'exposition Monuments (Petite galerie), puis à échelle monumentale dans la Grande halle au printemps 2019.

Anne-Valérie Gasc explore les évolutions de ce désir formel qui, héritier des visions cristallines et ductiles de l'architecture de verre (Glasarchitektur) du début du 20e siècle, se manifeste aujourd'hui dans des architectures contemporaines générées à l’aide d’outils numériques. Par un travail plastique basé sur une compréhension fine des procédures digitales et de leurs possibilités matérielles et plastiques, Anne-Valérie Gasc explore les enjeux
de cette production où le rôle de l'outil, devenu prépondérant, pousse les spéculations formelles au-delà de toute réalité constructive.

Architectures futuristes ou ruines en devenir ? Gasc interroge l'incohérence structurelle de ses oeuvres comme le signe de leur échec possible. Ses artefacts pointent l'ambigüit. d'une démarche architecturale contemporaine où la virtuosité technique semble se suffire à ellemême, fragilisant ainsi les idéaux démocratiques que les visionnaires du 20e siècle se donnaient pour ambition d'incarner.

En confiant à un logiciel le tracé "idiot" de ses Doodles Monuments, elle donne forme à des "monuments gribouillés" paramétrés numériquement, intrigants par l'étrangeté de leurs tracés. En un principe entropique similaire, les séries d'oeuvres présentées conjuguent dimensions physiques et informationnelles. En poussant à l’extrême les logiques numériques, elles mettent à l’épreuve la matière : la légèreté du tracé digital initial trouve des résolutions différentes, qu'il se cristallise dans un objet imprimé ou artisanal (les oeuvres Ruines et L’Original transparent ont été réalisées par les maîtres verriers du CERFAV et du CIAV).

Les dizaines de prototypes qu'elle présente dans cette exposition portent les prémisses d'une installation d'envergure prévue pour le printemps 2019. Ce second moment de monstration vise la construction d'une pièce à grande échelle conçue et fabriquée numériquement pour la Grande halle. Pour cela, Anne-Valérie Gasc reprendra l'algorithme personnalisé de génération aléatoire d'un tracé virtuel, déjà exploré dans « Monuments », dont elle confiera la matérialisation à un robot. Ce projet à échelle 1:1 repose sur un usage de technologies
de pointe dont elle explore le potentiel de création grâce à des partenariats noués avec le monde de l'entreprise et de la recherche dans le secteur des technologies numériques.

Anne-Valérie Gasc entreprend une démarche qui est à la fois celle d'une chercheuse, d'une archéologue des formes construites et d'une artiste dont la réflexion critique anticipe également les scénarios de l'architecture de demain. L'exposition s'inscrit dans la 3e saison artistique du centre d'art, "intitulée Script, scraps and tracks". Cette saison sera l'occasion de découvrir nombre d'artistes marqués par les conditions de réalisation du geste artistique, du déployé au tracé, sur une diversité de surfaces ou plus fondamentalement dans l'évolution de leurs propres pratiques.

Anne-Valérie Gasc a bénéficié en 2016 d'un soutien à la recherche/production artistique du Cnap pour ce projet.

Dernière mise à jour le 29 nov. 2018

Les tanneries - Centre d'art contemporain

234 rue des Ponts
45200 Amilly
France
Téléphone : 02 38 85 28 50
Site internet : www.lestanneries.fr
Directeur et responsable de la programmation : Éric Degoutte
Chargée des publics et du développement culturel
 : Jeanne Pelloquin
Chargée de communication et de relations publiques : Marguerite Pilven