Xavier Antin, Partition pour Baris, 2016

Interview vidéo de l'artiste et de Baykul Baris Yilmaz (spécialiste de la technique de l’ebru)

Xavier Antin, graphiste de formation, cherche à réinventer sa pratique en la fusionnant avec ses recherches plastiques. Son œuvre poursuit les réflexions de la génération des artistes post-conceptuels américains qui, en employant les technologies numériques, proposent une nouvelle manière de faire de la peinture.
« Partition pour Baris » est une œuvre réalisée à partir de glitch, erreurs d’impressions qui manifestent la potentialité de l’erreur numérique, en les confrontant à la technique artisanale du papier marbré. En collaboration avec l’atelier Baykul Baris Yilmaz, spécialiste de la technique de l’ebru, originaire de la Turquie, les pigments de couleur disposés à la surface d’un récipient rempli d’eau et gélatine sont ensuite transférés à la surface du papier. La répétition des gestes confère à chaque exemplaire un statut de monotype ou les erreurs de la main et les subtiles altérations du motif viennent contrarier de manière aléatoire l’idée première du glitch d’impression, purement mécanique.

Cette œuvre a été présentée dans l'exposition « Nouvelles vagues, une commande d’art imprimé du Centre national des arts plastiques » au Carré d’art à Nîmes du 11 novembre 2016 au 22 janvier 2017.

Artiste(s) associé(s)
Dernière mise à jour le 27 avril 2020