Virginie Yassef

"Le soleil se fatigua de sa marche et refusa pendant vingt heures sa lumière aux mortels"
Exposition
Arts plastiques
Galerrrie du Grrranit Belfort

© Virginie Yassef, Théâtre immobile -2013 –photo : Emile Ourounov

 

Si, souvent, chez Virginie Yassef,  les titres sont annonciateurs d’une histoire, celui de l’exposition au Granit "Le soleil se fatigua de sa marche et refusa pendant vingt heures sa lumière aux mortels" ne déroge pas à la règle… Semi obscurité, demi-jour, ténèbres incomplètes, pénombre servent une mise en scène inquiétante de la galerie peuplée d’habitants inconnus, de présences et fantômes mystérieux. Un arbre au bord de l’évanouissement, un bouclier aveuglant, un théâtre immobile, quelques regards lumineux et persistants. Étrange temps suspendu. Le refus du soleil de continuer sa courseplonge le monde dans l’ombre et dans l’attente. Cette lumière gris nuit violet sombre est rare. Peut-être une éclipse? Elle augure un étrange scénario, une rumeur, une crainte universelle, celle qu’un jour, le soleil ne se lève pas.

 

Peuplé, singulier, magique, inquiétant, absurde, burlesque, c’est un théâtre d’expériences décalées  qu’offre Virginie Yassef à travers la mise en scène de ses œuvres dans chacune de ses  expositions : « chaque pièce -dit-elle- est portée soit par une histoire, soit par un mouvement : quelque chose qui se passe». À la croisée du conte de fées et de la science-fiction, entre ingénuité et gravité, dans un télescopage de fragments de réalité et d’imaginaire voici un art qui assume le faux, le simulacre, la représentation, et qui aiguise autant notre capacité d’émerveillement  que celle à réveiller nos peurs enfouies. Qu’il s’agisse  d’une traversée dans le temps -retour dans le passé ou projection dans le futur- d’un parcours physiquement empêché, avec, comme dans les fables, des perturbations, des obstacles à vaincre ou encore des métamorphoses, rien n’arrête Virginie Yassef  pour nous inciter à l’écoute la plus fine et la plus subtile du pouls d’un monde en perpétuel devenir.

 

Tarifs :

Entrée libre

Complément d'information

Née en 1970, Virginie Yassef vit et travaille à Paris. Depuis les années 1990, elle développe un travail plastique qui explore le dessin, la vidéo, la peinture, la photographie, la sculpture et plus récemment de petites formes de spectacle vivant. Elle est représentée par la galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, Paris.

Artistes

Horaires

Du mardi au samedi de 14 à 18 heures, le mercredi de 10h à 18h. Présentation de l’exposition à l’attention des enseignants et responsables associatifs encadrant des groupes Jeudi 15 janvier à 18h. Visite expo sandwich mardi 27 janvier à 12h20.

Adresse

Galerrrie du Grrranit 1 faubourg de Montbéliard 90002 Belfort France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020