Villa Arson

Villa Arson, Felice Varini, Quatre points de vue (terrasse n°1), 1988 - Dépôt du Fnac.

La Villa Arson réunit une école nationale supérieure d'art, un centre national d'art contemporain, une résidence d'artistes et une médiathèque afin de conduire des missions de formation et de diffusion artistique. Soit au titre de l'école (diplômes DNAP- DNSEP), soit au titre du centre d'art, elle accompagne les jeunes artistes et soutient leur production en leur apportant des aides pratiques et techniques. A travers les rencontres et les expositions qu'elle organise et l'action de son service des publics, elle favorise la rencontre d'un public diversifié avec l'art le plus actuel. Etablissement public administratif, la Villa Arson est sous la tutelle du ministère de la Culture (DGCA).

Un site et une architecture exceptionnels. Implantée sur la colline Saint-Barthélémy (quartiers nord), la Villa Arson occupe un vaste domaine de plus de 2 ha dominant la ville et la Baie des Anges. L'ensemble architectural, érigé au milieu d'un jardin méditerranéen, regroupe l'ancienne demeure du XVIIIe s. de la famille Arson, aujourd'hui enchâssée dans les constructions modernes, en béton et galets du Var, conçues par l'architecte Michel Marot. L'édifice bénéficie du label Patrimoine du XXe siècle.

Discipline
Arts plastiques
Année de création
1970
Statut
Etablissement public administratif (EPA)
Actions culturelles et médiation

Le centre d'art organise 2 à 3 cycles d'expositions par an, alternant des propositions thématiques et des projets à caractère plus monographiques. Un service des publics a pour première mission le développement de fréquentation du public local et régional. Il élabore un travail en réseau et partenariat avec d'autres structures avec pour objectifs la sensibilisation et la formation des relais.

Des artistes sont invités en résidence sur projet, pour des durées variables.

Publications

Le centre national d'art contemporain de la Villa Arson a une activité de coédition de catalogues et d'ouvrages liés à la programmation des expositions. Librairie en ligne sur www.villa-arson.org (rubrique publications).

Réseaux associatifs

Fait partie de l'Ecole du Sud - Association des écoles supérieures d'art du sud de la France, du réseau DCA - Association de développement des centres d'art et de BOTOX[s], réseau d'art contemporain à Nice.

Partenaires

DRAC PACA, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Conseil général des Alpes-Maritimes, Ville de Nice.

Horaires

Durant les périodes d'expositions, tous les jours sauf le mardi, de 14h à 18h (jusqu'à 19h en juillet-août).

Tarifs
Entrée libre
Accès mobilité réduite
Oui
Adresse
Villa Arson 20 avenue Stephen Liégeard 06105 Nice France Tél :04 92 07 73 73 communication@villa-arson.orghttp://www.villa-arson.org
Directeur général : Sylvain Lizon Téléphone :04 92 07 73 95 Courriel :direction@villa-arson.org Directeur du centre d'art : Eric Mangion Téléphone :04 92 07 73 80 Courriel :mangion@villa-arson.org Chargé de communication : Michel Maunier Téléphone :04 92 07 73 91 Courriel :communication@villa-arson.org

L'École nationale supérieure d'art fait partie des sept écoles nationales installées en région sous la tutelle de la Direction générale de la création artistique du ministère de la Culture. Le projet pédagogique, élaboré collégialement par les artistes et les professeurs qui y enseignent, vise à proposer aux étudiants un parcours progressif jalonné par deux diplômes d'Etat : Diplôme national d'arts plastiques en 3ème année (DNAP) et le Diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP) en 5ème année. La particularité de cette école est d'offrir à ses étudiants la possibilité de poursuivre leur cursus dans l'immédiate proximité d'un centre d'art contemporain et de bénéficier directement de la fréquentation des artistes en résidence ou invités à faire des expositions. Chaque année, de nombreux acteurs de la création contemporaine sont régulièrement invités à rencontrer les étudiants et à travailler avec eux. Les ateliers proposés sont autant orientés vers les techniques dites traditionnelles (peinture, gravure, lithographie, sérigraphie, édition, céramique, bois, métal, photographie) que vers les technologies contemporaines. L'école est dotée d'un espace de recherche, de production et d'enseignement basé sur les technologies numériques. Cet équipement offre aux étudiants la possibilité d'expérimenter toutes les manipulations liées à la production et la diffusion de l'image et du son, aussi bien que d'approfondir des recherches dans les domaines de la vidéographie, l'infographie, la photographie numérique, le son, l'édition, etc. L'établissement abrite également une « galerie de l'école » où les étudiants expérimentent en grandeur nature les conditions d'exposition de leurs travaux.

Nombre d'étudiants
Environ 200
Diplômes dispensés
Dnap art
Dnsep art
Conditions d'admission

Admission sur concours en première année et sur équivalence en cours de cursus. Renseignement, bureau de la scolarité : 04 92 07 73 75 / 73 70 : ensa-nice@villa-arson.org Journées portes ouvertes organisées chaque année au mois de mars. Voir informations sur www.villa-arson.org (rubrique École nationale supérieure d'art).

PARTENARIATS

Écoles d’art

Fait partie du réseau L'Age d'Or (écoles supérieures d'art du sud de la France). Partenaire de plus de 30 écoles à l'étranger. Programme de recherche "La forme des idées" avec l'École des Beaux arts de Lyon et l'Ecole des beaux-arts de Montpellier Agglomération.

Établissements culturels

École liée à l'activité du centre national d'art contemporain de la Villa Arson. Partenaire du réseau BOTOX[S].

Nom du programme de résidence
Résidences d'artistes - Villa Arson
Finalité

La Villa Arson cherche à aider au développement du travail des artistes, favoriser les relations entres artistes, étudiants de l'ENSA et milieu professionnel, à travers des projets associant des partenaires et s'inscrivant dans l'environnement de la Villa Arson. La Villa Arson accueille six résidents boursiers par an. Chaque artiste perçoit 5000 euros qui correspondent à une bourse d’allocation de résidence. Il bénéficie également d’un hébergement sur place, d’un atelier spécifique, de tous les ateliers de production de l’école (pôle numérique, édition, volume, céramique, photographie...), ainsi que des infrastructures de l’ensemble de l’établissement, à commencer par la cafétéria ou, selon les besoins, du matériel technique du centre d’art ou de l’école. Quatre des résidences sont financées par le Conseil Général des Alpes-Maritimes par le biais d’une subvention versée auprès de l’établissement, et deux sont directement versées aux artistes par la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une convention est signée avec chaque résident afin de fixer les engagements communs. La Villa Arson s’engage à fournir à l’artiste tous les équipements évoqués. L’artiste résident s’engage à s’impliquer dans la vie de l’école soit en initiant un workshop, soit en participant à des jurys d’évaluation ou à des rencontres avec les étudiants. Le temps de la résidence varie entre 3 et 4 mois maximum, entre octobre et janvier, ou entre février et juin afin de s’intercaler entre les périodes d’accrochage des expositions du centre d’art. Jusqu’en 2006, le programme des résidences du Conseil Général était établi à partir d’une liste d’artistes ayant candidaté spontanément. Une commission composée d’acteurs du monde de l’art (artistes, critiques d’art ou directeurs de centres d’art) se réunissait une fois par an pour étudier les dossiers reçus afin d’en choisir quatre. Les deux résidences financées par la DRAC étaient directement proposées par le directeur du centre d’art. Depuis, le nouveau système de sélection des résidents privilégie le projet artistique, la mise en réseau sur le territoire et la visibilité du programme. En effet, les artistes ne sont plus sélectionnés à partir de candidatures spontanées, mais sur proposition de partenaires en région en fonction de leur programmation. Ces partenaires (associations, musées ou centres d’art) proposent ainsi des artistes avec qui ils ont un projet spécifique (exposition, édition, film...). La Villa Arson décide alors de retenir ou pas l’artiste proposé. La résidence permet alors à l’artiste de bénéficier d’un temps de réflexion et de travail à proximité de la structure partenaire. Il est entendu que la bourse de résidence reste une allocation de résidence, les frais de production du projet restant à la charge du partenaire. Une convention est signée entre le partenaire et la Villa Arson afin que tous les éléments de communication du projet stipulent : « l’artiste a bénéficié d’une résidence à la Villa Arson grâce au soutien du Conseil Général des Alpes-Maritimes ». Au-delà d’une meilleure lisibilité des résidences, cette nouvelle formule permet aux artistes de bénéficier, durant leur temps de séjour, d’une véritable motivation de travail. Le directeur du centre d’art peut également proposer ses propres dossiers. Néanmoins, ces derniers obéiront à une logique d’implication dans le territoire de la Villa Arson, soit par des projets pédagogiques menés avec l’école, soit dans le bâtiment même par la commande d’œuvres in situ.

 

La Villa Arson a également lancé un programme de résidences courtes pour des jeunes commissaires souhaitant travailler à l'écriture et à la préparation de projets d'exposition. Ils peuvent ainsi bénéficier gratuitement d'un studio et du fonds de la bibliothèque pour mener à bien leurs recherches. Les frais de transport et d'hébergement son pris en charge. Cette résidence est également l'occasion de rencontrer des jeunes artistes issus de la Villa Arson. Ce type de résidence à débuté à l'automne 2012. Ce type de résidence dure une à deux semaines en continu et se fait uniquement sur invitation, en fonction des projets menés conjointement par le centre d'art et l'équipe pédagogique. 1 à 2 commissaires sont accueillis chaque année.

Disciplines
Arts plastiques
Durée
3 mois en continu

MODALITÉS DE SÉLECTION

Limite d'âge
Non
Modalités de sélection
Partenariats
Programme d'échanges
Sur invitation
Dates des comités de sélection
Le programme de résidences est arrêté courant mai-juin.
Dossier artistique, pièces demandées

Voir conditions ci-après.

Jury de sélection

Un nouveau système de sélection des résidents privilégie désormais le projet artistique, la mise en réseau sur le territoire et la visibilité du programme. En effet, les artistes ne sont plus sélectionnés à partir de candidatures spontanées, mais sur proposition de partenaires en région en fonction de leur programmation. Ces partenaires (associations, musées ou centres d’art) proposent ainsi des artistes avec qui ils ont un projet spécifique (exposition, édition, film...). La Villa Arson décide alors de retenir ou pas l’artiste proposé. La résidence permet alors à l’artiste de bénéficier d’un temps de réflexion et de travail à proximité de la structure partenaire. Le directeur du centre d’art peut également proposer ses propres dossiers. Néanmoins, ces derniers obéiront à une logique d’implication dans le territoire de la Villa Arson, soit par des projets pédagogiques menés avec l’école, soit dans le bâtiment même par la commande d’œuvres in situ.

Nombre d’artistes sélectionnés
4

CONDITIONS D'ACCUEIL

Logement

35m²

Studio tout équipé (30-40 m2) avec kitchenette, chambre simple ou double, salle de bain et wc, avec une terrasse privative

Cuisine et salle de bain. Connexion wifi. Cafétéria sur le site de la Villa Arson.

Atelier de travail

Un atelier est mis à la disposition du résident. Celui-ci peut également bénéficier des équipements techniques de l'école : studio son, vidéo, multimédia, photographie, gravure, céramique, lithographie, édition, sérigraphie, métal, bois, peinture

Matériel disponible

L'artiste peut emprunter du matériel en son, vidéo, photo ainsi que différents outils. Il peut aussi bénéficier de conseils techniques d'enseignants, de responsables d'ateliers techniques ou du régisseur du centre d'art.

RÉMUNÉRATION ET BUDGET ALLOUÉ

Détails sur les conditions financières allouées

5000€ de bourse sont versés en début de séjour. Les activités au sein de l'école ne donne pas lieu à une rémunération. En revanche, si l'artiste participe à des actions de médiation à destination de public extérieur, celles-ci peuvent faire l'objet d'une rémunération.

Frais à la charge de l’artiste

Dépenses personnelles

PARTENARIATS

Établissements culturels

Centres d'art, réseau artistique associatif, centres culturels, collectivités locales, musées, etc.

Ministère de la Culture - Direction régionale des affaires culturelles de Provence Alpes Côte d'Azur, Conseil général des Alpes Maritimes

Dernière mise à jour le 13 mai 2020