L'exposition virtuelle de Videobox

Programmation en ligne de films soutenus par le Cnap
Projection/Diffusion audio
Carreau du temple Paris
Natacha Nisic, f, still, Hd video stereo, 2009

Natacha Nisic, f, still, Hd video stereo, 2009.

Information : Conformément aux mesures gouvernementales, l'espace Videobox sera à nouveau accessible quand le Carreau réouvrira ses portes, fermées jusqu'à nouvel ordre. Dans ce contexte inédit, retrouvez l'exposition en ligne et en accès libre dès le 26 mars, à 9h !

♦ EXPOSITION VIRTUELLE ♦ VIDEOBOX X Cnap Image/mouvement - de Natacha Nisic

♦ EXPOSITION VIRTUELLE ♦ VIDEOBOX X Cnap Image/mouvement - f de Natacha Nisic 

Cette offre numérique s’adresse à tous les publics, et s'accompagne d'un dossier pédagogique en ligne à l'attention des enseignant.e.s.

Le Cnap s’associe au Carreau du Temple dans le cadre de la programmation Videobox, dans la continuité du dispositif Image/mouvement.

Ce dispositif porté par le Cnap soutient les maisons de production audiovisuelle pour le développement et la post-production de nouvelles écritures et pratiques cinématographiques, tant documentaires que fictionnelles.

Pour cette nouvelle édition, deux films de l’artiste Natacha Nisic seront présentés dans l’espace de projection vidéo du Carreau, qui occupe un de ses vestiaires de sport.

· e (2009, 19 minutes)

Dans e, signifiant « image » en japonais, l’artiste livre le récit d’un voyage dans le Nord du Japon, près de Fukushima, à la recherche d’un territoire meurtri par le tremblement de terre de juin 2008.
Aux images du tremblement de terre, Natacha Nisic substitue celles de son retentissement sur les lieux et ses habitants.

Le film e a reçu le soutien à l'écriture du dispositif Image/mouvement du Cnap en 2009. 

· f (2013, 17 minutes)

f (signifiant « Fukushima ») est une réponse à e.

Deux ans après la catastrophe, Natacha Nisic se rend à Fukushima et pose son regard sur les paysages, les villages et les êtres qui ont subi les ravages du tsunami et l’irradiation de la centrale. Grâce à un dispositif composé d’un travelling de 25 mètres et de miroirs verticaux de 30 centimètres de large disposés à différents intervalles, l’artiste permet au regard d’englober dans le même temps le champ et le contrechamp, l’avant et l’après. Lorsque la caméra passe devant un miroir, une image mobile du contrechamp se déplace en un travelling horizontal de sens inverse dans la largeur du miroir. Il constitue, sans trucage, le jeu d’une image dans une autre, d’un mouvement dans un autre, d’un paysage et de son vis-à-vis. Le dispositif permet de conjuguer le temps des déplacements et des espaces en un seul regard.

Le film f a reçu le soutien du dispositif Image/mouvement du Cnap à la production en 2011.

À propos de l'artiste

Le travail de Natacha Nisic explore la relation entre les images, l'interprétation, le rituel et la mémoire. Il questionne la nature de l'image à travers différents médias: Super 8, 16MM, vidéo, photographie et dessin.
Elle expose abondamment autour du monde – ses expositions récentes incluent le Centre Pompidou (2020, le TOP Museum à Tokyo (2018 - 2010), la Media Biennale City à Séoul (2016), Munfret à Buenos Aires (2016), « Echo », exposition personnelle au Jeu de Paume, Paris, (2014).
Elle réalise pour Arte La Lucarne le Ciel d’Andrea (2014) ainsi que Plutôt Mourir que Mourir (2017) sur la Première Guerre mondiale et l’historien d’art allemand Aby Warburg.
Elle a réalisé le « Mémorial des Enfants » au Mémorial de la Shoah à Paris et travaille sur les questions de représentation des violences extrêmes. Natacha Nisic a reçu de nombreuses bourses et résidences, dont la Villa Kujoyama à Kyoto en 2001 et 2016, le Gyeonngi Creation Center en Corée du Sud en 2010 et la Villa Médicis à Rome en 2007.
Elle a suivi des formations à l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris; la Deutsche Film und Fernseh Akademie à Berlin et la Femis à Paris. Elle est née à Grenoble, France en 1967.

À propos de Videobox

Videobox est un espace de projection vidéo, niché au cœur du Carreau du Temple, au milieu des vestiaires en carreaux de pâte de verre utilisés par les 4 000 sportifs, enfants, adolescents, adultes, qui profitent des cours et équipements du sous-sol chaque semaine.

Doté d’un grand écran avec vidéoprojecteur et de deux moniteurs, Videobox propose tous les deux mois une programmation différente établie en connivence avec de grands opérateurs du paysage de l'art contemporain.

Choisis pour leurs engagements protéiformes, ces acteurs offrent des programmes accessibles à tous, amoureux de l'art vidéo venant expressément pour ce rendez-vous, ou passants simplement curieux d'une pause après le sport ! 

Découvrir le travail de Natacha Nisic

Artistes

Adresse

Carreau du temple

Carreau du temple
4 rue Eugène Spuller
75003 Paris
France

Dernière mise à jour le 3 avril 2020