Véronique Verstraete (et Frédéric Kahn), Plug-In Radio, 2013

Commande du Centre national des arts plastiques et de France culture pour l'atelier de création radiophonique
Projection/Diffusion audio

Prise de son école de chimie

Le Centre national des arts plastiques et France Culture s’associent pour permettre à des créateurs dont le travail relève du secteur des arts plastiques de proposer un Atelier de création radiophonique (ACR) diffusé sur France Culture dans le cadre de l'émission les Ateliers de la création.

Plugin radio
Diffusé le 7 novembre 2013

La réalisation de PlugIn Radio, pièce radiophonique, est composée de matières sonores que Frédéric Kahn compositeur, Nathalie Salles réalisatrice, Bruno Mourland, ingénieur du son et Véronique Verstraete ont sublimés. Sachant qu'en chimie la sublimation est le passage de l’état solide à l’état gazeux, ils ont transposé ce phénomène dans l’espace radiophonique: une sublimation du réel. L'artiste a demandé préalablement à Irène Omelianenko, productrice à France Culture, de sélectionner 5 émissions  et a choisi 5 réactions chimiques dont la carboglace. Les sublimations de ces 10 matières telles que les pas de Maitresse Cindy, un treuil, le premier son entendu de l’orage, le bruit de fond du centre commercial, le bruissement de la carboglace, le verre frappé par la manipulation du chimiste ou bien encore l’émotion dans les voix des sans-papiers ont pris forme au travers de la composition de Frédéric Kahn et des formes sonores de Nathalie Salles. Ces sublimations d’émissions, des sons des matières, et des espaces composent l’ensemble de l’ACR que l’auditeur reçoit. La musique s’éloigne au plus profond d’une certaine abstraction, dans les strates ou les sillons pour revenir à chaque fois aux matières concrètes que sont les 5 petites sublimations réalisées par Nathalie Salles. 

Six pistes différentes, mixées en stéréo, comme les fragments d’un tout, forment la création des sons.

Remerciements:

Avec le concours de Lionel Quantin avec son atelier Centre commercial, d’Irène Omélianenko pour ses documentaires sur les docks Le corps soumis et Gris-Gris le lapin et  Didier Serplet, réalisés par François Teste et La valse des sans-papières, réalisé par Medhi El Hadj et de Guillaume Lingre pour son atelier la forêt est bouche bée, réalisé par Lionel Quantin, sans oublier l’aide précieuse des étudiants chimistes, Valentin Champain et Anne-Charlotte Le Guluche, et de leur enseignant Christian Girard et leur directrice de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Paris, Valérie Cabuil.

Sites internet associés