Unidentified Line

Exposition
Galerie Eva Meyer - 75003 Paris 03

Stéphane BERARD, Nicolas BOULARD,
Coraline DE CHIARA, Julien DISCRIT,
Séverine HUBARD, Jan KOPP

 

En écho au Salon du dessin contemporain[1], l’exposition Unidentified line présente un ensemble de productions sortant du cadre classique du crayon apposé sur le papier. Il ne s’agit donc pas d’une exposition de dessins mais une exposition abordant une pratique du dessin contemporain dérivant davantage vers un langage conceptuel.

L’œuvre plastique se matérialise dès lors par un enlèvement de matière, par un mouvement de l’image ou encore par une accumulation du geste. L’artiste devient tour à tour poète ou rêveur, conteur de formes ou chasseur d’utopies. Chacune des œuvres nous invite vers un ailleurs, un territoire ou un lieu dont l’identification n’est ni immédiate, ni univoque.

 

Ces lignes « non-identifiées » appellent notre propre interprétation, nous poussant à titiller notre curiosité et notre imagination. Laissons voguer notre esprit vers ces « pays de nulle part » rappelant sans doute la première Utopia apparue sous la célèbre plume de Thomas More[2]. Récits fantastiques, souvent considérés comme précurseur de la science-fiction, ces merveilleux utopiques peuvent apparaître notamment comme des récits de voyages, exotiques pour les uns, cosmiques pour les autres.

Ce « non-identifié » n’est pas sans rappeler la découverte ou la recherche d’un « Autre monde », que l’on retrouve dévoilé par Cyrano de Bergerac dans ses Etats et Empires de la Lune[3]. Vision marquante d’un 17e siècle où le merveilleux permet, par le biais d’une verve satirique, d’émettre les plus fines des critiques sur son propre contemporain.
Laissons-nous guider par quelques dessins aux lignes « non-identifées », quelques bouts de papier se transformant le temps d’un regard en récit de voyage, embarcation gracile vers … !


[1] Drawing Now, Salon du dessin contemporain, du 30 mars au 3 avril 2016 au Carreau du Temple. Présence de la galerie sur le stand C7.

[2] Utopia de Thomas More paraît en 1516. Cet ouvrage marque la création du néologisme « utopie » issu de la traduction du grec [ou topos], littéralement « lieu qui n’est nulle part ». Le livre de Thomas More est centré autour de l’île Utopia. Il se révèle une satire de la société de son temps.

[3] L’Autre monde ou les Etats et Empires de la lune de Savinien Cyrano de Bergerac (1619-1655) sont rédigés en 1650 et paraîtront après la mort de l’auteur en 1657 sous le titre donné par l’éditeur d’Histoire comique. Ce texte s’inscrit dans une longue tradition de voyages dans l’espace et sur la lune, allant des écrits de Lucien de Samosate (120–180) à Francis Godwin (1562–1633).

Adresse

Galerie Eva Meyer - 75003 5, rue des Haudriettes 75003 Paris 03 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020