Une nouvelle signalétique à la Cité internationale universitaire de Paris

Conférence
Design graphique
Théâtre de la Cité internationale - 75014 Paris 14
Une nouvelle signalétique à la Cité internationale universitaire de Paris conçue par Intégral Ruedi Baur & associés et le designer Eric Jourdan, dans le cadre d’une commande publique. Issue d’une collaboration qui dure depuis 5 ans, 3 ans d’études et deux ans de travaux, l’installation d’un nouveau système signalétique dans le parc de la Cité internationale universitaire de Paris (14e arr.) est née d’une politique d’accueil et d’ouverture aux publics clairement affichée dés la fin des années 1990. Objectif : orienter promeneurs, résidents et visiteurs de la Cité internationale, informer sur la programmation culturelle, de même que sur l’histoire et l’architecture du site ou sur les opérations de rénovation, à proximité des chantiers ; ceci dans le respect d’un patrimoine architectural et urbain remarquable. Pour cerner objectifs et besoins, l'élaboration d'un cahier des charges a été confiée à l'agence Paysages possibles. À lieu unique, projet unique : la réponse apportée, artistique autant que fonctionnelle, devait être fidèle à la mission historique de l’institution, destinée à favoriser les échanges entre étudiants, chercheurs et artistes du monde entier, dans un esprit de tolérance et de respect mutuel. Le système signalétique devait apporter des réponses artistiques et fonctionnelles rendant compte de la diversité des situations humaines et de la variété des usages. D’où la décision du jury, composé d'architectes, de représentants de l'Etat, de la région et de la ville de Paris, de retenir à l'issue d'un concours, parmi 20 dossiers de candidatures pour la réalisation du projet, deux compétences et deux personnalités complémentaires, intégrant graphisme et design : l’équipe de graphistes de Ruedi Baur et le designer Eric Jourdan. Le résultat constitue un système « articulé », composé de mobiliers en béton peint et sérigraphié (23 objets) ; de voiles et de plaques en métal, portées par des mâts pour les événements (3 grands et 21 petits mâts) ; d’interventions au pochoir sur la pierre, pour l’identification des services ; de caissons en aluminium laqués et sérigraphiés, pour identifier les accès au site. Le mobilier été réalisé et installé par les entreprises suivantes : Boscher pour la signalétique directionnelle et patrimoniale, Signe distinctif et En apparence pour la signalétique événementielle, Screg pour le gros oeuvre. La diversité des techniques utilisées a nécessité une longue phase de tests. L’implantation de ce système, qui fonctionne déjà depuis un an, ne sera achevée qu’à la fin de l’automne 2004, avec notamment la finalisation de la signalétique à l’intérieur de La Maison internationale, lieu d’accueil par excellence des publics extérieurs. Conçue comme une intervention artistique à part entière, cette signalétique a été réalisée dans le cadre d’une commande publique, avec le soutien du ministère de la culture et de la communication (Délégation aux arts plastiques et Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France). La maîtrise d'ouvrage a été conduite par la Cité internationale universitaire de Paris, dirigée par Claude Ronceray. Elle a également bénéficié du mécénat de l’entreprise Bouygues Telecom. Au cours de l’inauguration, le mardi 23 novembre à 11 heures, un parcours dans le parc permettra de découvrir, en présence des concepteurs, toutes les facettes de ce projet. Renseignements pratiques Accès > RER B, arrêt Cité universitaire | métro ligne 4, arrêt Porte d’Orléans | bus 21, 88 et PC1 Horaires d’ouverture du parc au public : 7h > 22h. Visites guidées tous les 1er dimanche du mois, de septembre à juin et sur rendez-vous pour les groupes. Renseignements > 01 43 13 65 96 Pour connaître la programmation culturelle : www.ciup.fr/actualites Contacts presse Benoît Bardet, directeur de la communication, Cité internationale universitaire, 01 44 16 64 21 Marie-Christine Hergott, chargée de mission au département de la communication de la Dap : 01 40 15 75 23 Michel Maunier, chargé de communication à la Drac Ile-de-France : 01 56 06 50 21 Les créateurs Intégral Ruedi Baur et associés Ruedi Baur, designer, né en 1956, formation en design graphique à la Schule für Gestaltung de Zurich. Son atelier, Intégral Ruedi Baur et associés, travaille depuis 1989 sur des projets bi- et tridimensionnels dans les différents domaines de la communication visuelle (programmes d'identité, systèmes d'orientation et d'information, design d'exposition, design urbain...). Depuis 1995 il est professeur (corporate design) à la Hochschule für Grafik und Buchkunst de Leipzig, dont il a assumé le rectorat de 1997 à 2000. En 1999 il y crée l'Institut de Design Interdisciplinaire (2id). Ruedi Baur est membre de l'Alliance Graphique Internationale (AGI) depuis 1992. Florence Bourel, designer, a collaboré de juin 1998 à 2003 avec l’atelier Intégral Ruedi Baur et associés. Béryl de La Grandière, graphiste, s’est associée à l’atelier en 2002. André Baldinger a été associé à cette réalisation pour la création typographique. Formé comme concepteur typographique à Zurich et à l’Atelier National de Recherche Typographique (ANRT) à Paris, depuis 1995 il poursuit une activité indépendante en Suisse et en France avec des mandats dans la communication visuelle et la scénographie. Eric Jourdan, designer né en 1961. Après une formation à l’école des Beaux-Arts de Saint-Etienne (1981 - 1987) et à l’école nationale supérieure des Arts Décoratifs à Paris (1987 - 1989), il commence une collaboration avec la galerie Néotu. Diverses collections de mobilier sont présentées dont la dernière en 1999. Parallèlement, Eric Jourdan répond à de nombreuses commandes dont la signalétique de la Fondation Cartier en 1989, la Collection Tropicale (Ministère de la Culture) en 1992, le mobilier urbain pour les-berges de Seine (commande du Conseil général du Val-de Marne) en 1996, l’aménagement du centre de documentation du Musée des arts décoratifs à Paris en 1998, le mobilier rural signalétique pour le Parc naturel régional de la Haute-Vallée de Chevreuse en 2000 et dernièrement, l’aménagement du parvis de la gare de Châteaucreux à Saint-Etienne. La commande publique La création, en 1983, au sein du Ministère de la culture et de la communication du fonds de la commande publique, est issue de la volonté de contribuer par la présence d'oeuvres, en dehors des seules institutions spécialisées dans le domaine de l'art contemporain, à l'enrichissement du cadre de vie et au développement du patrimoine national. L'action menée par l'Etat est désormais relayée par les collectivités territoriales et divers partenaires qui initient de plus en plus de projets. Aujourd'hui, la Délégation aux arts plastiques (DAP) et les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC) interviennent, d'une part, par leurs conseils et expertises et, après avis de la Commission nationale de la commande publique, dans un partenariat financier. La commande publique s'avère être un inépuisable laboratoire d'idées et d'expériences permettant aux artistes de renouveler leur démarche et leur réflexion, de réaliser des projets novateurs en convoquant la gamme la plus large possible de matériaux et de supports. La ville est l'un des terrains privilégiés de l'implantation de l'art dans l'espace public. Avec l’émergence de programme de requalification d’espaces publics, la commande publique constitue un outil expérimental adapté qui permet d’inscrire au sein de chantiers urbains un volet artistique. Cette politique volontariste a donné un nouveau souffle à l’art public. Présent dans toutes sortes de lieux, de la ville à la nature, des jardins aux monuments historiques, des sites touristiques au nouvel espace qu’est l’internet, l'art contemporain dans l'espace public met en jeu une extraordinaire variété d’expressions plastiques, de la sculpture au design, des métiers d’art aux nouveaux médias. Ses modes d’intervention ont, eux aussi, profondément évolué, et la notion d’usage ou de fonctionnalité de l’oeuvre n’est plus récusée. La Cité internationale universitaire de Paris a souhaité dès l’origine mettre en oeuvre son projet dans le cadre de la commande publique, en partenariat avec l’Etat, afin qu’il prenne la forme d’une intervention artistique en complète adéquation avec la particularité des lieux et la diversité des missions qui sont les siennes. Commandes publiques réalisées ces dernières années en Ile-de-France 1991 : "WAM" de Tjeerd ALKEMA à Gennevilliers 1993 : «City of the Eye » de Edward ALLINGTON au théâtre Le Rex, Paris. 1992 : « Axe de la terre » de Piotr KOWALSKI à Marne-la-Vallée - Val Maubuée 1994 : « Memento Mori » de Dennis ADAM à Saint-Denis 1996 : « Les Bienvenus » de Louise BOURGEOIS à Choisy-le-Roi. 1996 : « Salle des départs » d'Ettore SPALLETTI à l'Hôpital Raymond Poincaré, Garches 1999-2000 : vitraux et peintures de Christophe CUZIN pour l'Eglise de Lognes (Seine et Marne) 2001 : Mobiliser et signalétique d’Eric JOURDAN et Denis COUEIGNOUX pour le Parc naturel régional de la Haute vallée de Chevreuse (Yvelines) 2002 : Vitraux de Carole BENZAKEN pour l'Eglise de Varenne-Jarcy (Essonne) 2004 : Mobilier et signalétique de Michelangelo PISTOLETTO et Pierre DI SCIULLO pour le Centre national de la Danse à Pantin. La Cité internationale universitaire de Paris Fondation reconnue d’utilité publique, la Cité est un lieu de rencontres et d’échanges entres étudiants, chercheurs et artistes du monde entier. Elle promeut de puis sa création, en 1925, un idéal de tolérance, de paix et de respect mutuel. Elle est dirigée depuis 1998 par Claude Ronceray. Située au sud de Paris, elle offre un hébergement à 5 600 étudiants, chercheurs et artistes de plus de 130 nationalités, dans un ensemble représentatif de l’histoire architecturale du XXe siècle, qui représente l’un des plus grands parcs urbains de Paris, privé et ouvert au public (34 hectares situés en limite sud de Paris). Et tous les jours, ce sont plus de 12 000 visiteurs qui sillonnent le site, profitant d’une offre culturelle et sportive très variée, aux portes de la Capitale. 4 bâtiments sont classés ou inscrits au titre des monuments historiques : Fondation Deutsch de la Meurthe (1925, L. Bechmann), Fondation Suisse (1933, Le Corbusier et P. Jeanneret), Collège Néerlandais (1938, W.M. Dudok) et Maison du Brésil (1959, L. Costa et Le Corbusier).

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

Théâtre de la Cité internationale - 75014 17, boulevard Jourdan 75014 Paris 14 France

Comment s'y rendre

RER B • CITÉ UNIVERSITAIRE (zone 1 et 2), à 10min de Châtelet les Halles
T3 • Cité universitaire
Vélib' • stations face au 15 Boulevard Jourdan (n° 14015) et Avenue David Weil (n° 14124)
BUS • 21, 67, 88

Dernière mise à jour le 2 mars 2020