Un jardin (extra) ordinaire

Exposition
Arts plastiques
Conseil départemental de Vaucluse - Ancien Archevêché Avignon

 Réenchanter le quotidien

 


Sculpture et voyages sont indissociables chez Laurent Baude. Sculpture tout d'abord, dont il a la révélation très jeune et qu'il pratique depuis le début des années 80. Voyages ensuite, aux quatre coins du monde où il mène une carrière nomade avant de revenir s'installer en Vaucluse. Voyages encore, mais cette fois-ci du côté de l'imaginaire, par sa capacité à détourner et à métamorphoser les objets de notre quotidien, à faire surgir des matériaux les plus modestes et dérisoires un effet merveilleux.


 Formé dans l'atelier de César à l'Ecole des Beaux Arts de Paris, Laurent Baude a construit son style petit à petit en se frottant à l'esthétique des nouveaux réalistes, en approchant les installations mécaniques de Tinguely, et comme bon nombre de ses contemporains, en s'appropriant le ready made de Marcel Duchamp.


 La fascination pour les objets abandonnés de notre société, les matériaux de rebut ou les objets manufacturés et peu nobles s'enracine dans sa pratique dés les années 80. Ses oeuvres, souvent facétieuses et fondamentalement reliées à la vie, naissent de quelques gestes fondamentaux: la récupération, l'assemblage et l'accumulation d'objets hétéroclites auxquels il insuffle une vie nouvelle. Qu'il s'agisse de tuyaux d'arrosage, de "cocottes" de chantier, de panneaux de signalisation, de pièces de ferraille ou d'éléments lumineux comme le néon, Laurent Baude assemble ces fragments avec un art maîtrisé de la composition, cherchant à chaque fois à tirer le meilleur de la plasticité et de la couleur des matériaux.


Chargées de mémoire et de rêverie, les créations de Laurent Baude forment une alternative poétique au monde matériel, une sorte de bricolage créatif qui lutte contre la perte et l'inertie des objets : "ce que j'aime dans l'utilisation de ces matériaux, c'est qu'ils sont à portée de main. Ils existent déjà. En les employant dans mes sculptures, j'essaye de montrer qu'on peut aller au delà de leur signification première". Une façon de réenchanter le quotidien.

 

L’exposition

En réponse à l'invitation du Conseil départemental, Laurent Baude a conçu pour le jardin de l'Archevêché une mise en scène propice à réveiller l'esprit des lieux. Son style expansif et généreux y dessine un art d'habiter l'espace dans un rapport ludique à l'environnement architectural et végétal.  Au total, une douzaine d’oeuvres dont trois spécifiquement dessinées et réalisées pour l’occasion rythment le parcours, entre espaces extérieur et intérieur.

 

Tarifs :

gratuit

Artistes

Horaires

tous les jours de 10h à 19h en juillet ; du mardi au dimanche de 13h à 18h en août, septembre et octobre

Adresse

Conseil départemental de Vaucluse - Ancien Archevêché 35 rue d'Annanelle 84000 Avignon France

Comment s'y rendre

Lignes de bus (arrêt République) : 1 Le Pontet le lac/Saint Gabriel ; 3 Hôpital/Parc des expositions – Agroparc ; 4 Cap sud/Amandier ; 6 Hôpital/Saint Chamand + baladine. Stations vélopop : Cité Administrative (porte de la République) ; rue de la République.
Dernière mise à jour le 2 mars 2020