Ulrich Polster, Notturno

Exposition
Arts plastiques
Galerie Jocelyn Wolff Paris 20

Ulrich Polster
Notturno, 2011-2012
filmstill

La structure complexe de Notturno (2013 ; Super 8, 16 mm, Hi-8, VHS, vidéo transférés en vidéo HD numérique ; 31 min, couleur, son) se manifeste de manière  proliférante, en mixant librement de nombreuses sources et formes d’expression visuelles et acoustiques.

L’expérience d’images fugitives, retravaillées et enchaînées par Polster, nous renvoie à des lieux et des événements historiques qui, pour l’utopie communiste comme pour ce qui a été les constructions mensongères et les formes émotionnelles du stalinisme, ont une importance éminente. Polster réussit brillamment ce qui a l’apparence d’une sophistication expérimentale. Le principe de mise en forme de cette œuvre, c’est le contournement par méandres.

Des fragments vivants de souvenirs sont partout dans Notturno. En semant des citations, Polster souligne, ou met à distance, son expérience propre, ainsi que ce qu’il a vécu et qui constitue son existence artistique et humaine.

Par là, Notturno devient aussi un document sur la transformation de l’artiste, un compte-rendu illustré de l’attitude adoptée par Polster vis-à-vis de lui-même et de ses contemporains.

Le réservoir d’images de Polster va du gris des villes de l’Allemagne de l’Est de l’après-guerre aux expérimentations de films Super-8 à l’image vacillante et à la pellicule à gros grain, dans l’underground de la RDA et de références au Cuirassé Potemkine de Eisenstein à Film Socialisme de Godard. Il s’enrichit des images intérieures que Polster a accumulées au cours de ses longs voyages entre la Saxe, Vienne, Tchernovitz et la Crimée.

Normal 0 21 false false false FR JA X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-ansi-language:FR; mso-fareast-language:JA;} Avec sensibilité et même sensualité, Ulrich Polster s’est mis en chemin pour trouver la réponse à la question de ce qu’il est devenu comme artiste. Et la bande-son de ce chemin passe d’une performance live de Vic Chesnutt au compositeur d’avant-garde de Pologne Henryk Górecki, et au mélancolique allemand, Max Richter

Artistes

Adresse

Galerie Jocelyn Wolff 78 rue Julien-Lacroix 75020 PARIS ou 43 rue de la Commune de Paris 93230 Romainville 75020 Paris 20 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020